Texte à méditer :  

Pratiquez ce que vous prêchez, tel est le véritable pèlerinage vers Dieu.
 
  


La bouée de sauvetage

Fermer Bouée de sauvetage

Fermer C.R.I.-E.V.H.

Fermer Pédagogie

Fermer Livres

Valeurs humaines

Fermer La vérité

Fermer L'action juste

Fermer L'amour

Fermer La paix

Fermer La Non-Violence

E. V. H.
Le cercle d\'étude

Les pensées du jour

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 59 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




La Paix - 02- Maîtrise de soi

 

 

Maîtrise de Soi

 


Objectif :


Stimuler la pensée que nous devons rester maître de nous-mêmes.
Avant de parler nous devons nous poser les questions : Est-ce nécessaire ? Est-ce la vérité ? Est-ce gentil ? Ne vais-je blesser personne ? Est-il préférable de me taire ?


Assise silencieuse :


Asseyez-vous confortablement,vous n’avez pas de contact avec vos voisins –
le dos bien droit – les mains sur les cuisses – tournées vers le haut, comme des petites coupelles – voilà, c’est cela —

et maintenant -- vous imaginez tout autour de vous, une grosse boule de lumière dorée qui vous entoure et vous protège – elle représente votre espace, dans lequel personne n’a le droit de pénétrer –

Comme vous vous sentez en sécurité à l’intérieur de cette boule, vous respirez calmement –
A l’inspiration, vous sentez l’air entrer dans vos poumons--

A la pause, vous sentez l’air qui se répand dans votre ventre, vos bras, vos jambes et toute votre tête —

A l’expiration, laissez ressortir l’air de vos poumons et vous recommencez —

Vous sentez l’air entrer -- se répartir dans tout votre corps –
les muscles de vos jambes et de vos bras se relâchent, se relaxent – puis vous laissez ressortir l’air de votre poitrine – faîtes cela plusieurs fois –

Lorsque vous inspirez, sentez aussi la lumière dorée qui entre dans vos poumons et qui vient éclairer toutes les parties de votre corps

Cette belle lumière dorée, vous fait découvrir les zones d’ombres qui se trouvent dans votre corps, votre tête, votre cœur, votre esprit –Ces zones d’ombres représentent vos douleurs, vos malaises, vos peurs, vos colères, vos déceptions, vos tristesses, vos rancunes, votre jalousie, tout ce qui vous perturbe, vous dérange.

C’est comme avec le soleil, là où il brille, l’ombre disparaît.
Aussi, peu à peu -- sentez -- grâce à l’Amour qu’apporte la lumière dorée, --
sentez que peu à peu, vos zones d’ombre disparaissent ,-- à l’intérieur de vous, tout devient lumineux, calme, tranquille – lumineux, calme, tranquille –
Et maintenant pensez à un moment où vous vous êtes senti fâché contre quelqu'un --ressentez votre colère--

Réfléchissez bien, pour comprendre ce qui vous a fâché. –
Est-ce que c’est parce que vous désiriez quelque chose que vous n’avez pas eu ? --
Est-ce que vous avez été victime d’une injustice ?

Ensuite,-- imaginez-vous dire gentiment à la personne combien vous vous êtes senti fâché et pourquoi….

Ou, si vous pensez qu’il est préférable pour vous d’éviter cette situation -- imaginez-vousbuvant un verre d'eau froide et ressentez la chaleur de la colère vous quitter,… tandis que la sensationde calme se répand dans tout votre corps. –

Vous réalisez que de cette façon vous avez réussi à résoudre la situation -- sans crier, insulter ou frapper la personne. –

Félicitez-vous pour votre sang-froid, vous êtes resté maître de vous, --Vous commencez à ressentir de plus en plus la sensation de paix se répandre dans tout votre corps, -- vous êtes calme, en paix et heureux, -- vous vous sentez fort, calme, en paix et heureux.

1 --2 --3 -- vous êtes ici, dans votre salle de classe, étirez-vous, ouvrez les yeux.


Citation :


La parole est d’argent, mais le silence est d’or.
La colère est mauvaise conseillère.


Histoire :

Robert perd son calme

Tessa Hillman

Mon frère, SAM, et moi avions tendance à nous quereller, parfois c’était pour des choses futiles. Notre mère disait que c’est parce que nous avions une trop forte volonté. Nous avions chacun notre propre façon de faire et quand cela ne convenait pas à l'autre, nous nous disputions. Mon père ne nous permettait pas de nous quereller. Il disait que c'est mauvais pour la famille entière lorsque des enfants se chamaillent. Chacun se sentait mal. Cela donnait mal à la tête à mon père, effrayait ma sœur et rendait ma mère irritable. Ainsi on ne nous permettait pas de nous battre. Nous avons dû trouver un meilleur moyen de régler nos problèmes.


Un jour, SAM et moi eûmes un désaccord au sujet de ma batte et de ma balle. Il voulait les prendre pour jouer avec ses amis. Je lui ai dit qu'il ne le pouvait pas, parce qu'il pourrait les perdre ou les casser. Progressivement notre discussion s’est envenimée et nous avons commencé à crier l'un et l'autre. SAM a dit que j'étais vraiment nul et que je n'étais jamais disposé à lui prêter quelque chose. J'ai répondu qu’à chaque fois que je l’avais fait , il l’avait perdu, aussi je ne voulais plus rien lui prêter.
« OH, oui tu es ! » il criait et, saisissant la balle il partit en courant. Je l'ai poursuivi avec la batte, j’étais vraiment en colère.


Nous courions dans et autour des granges, lui criant d'effroi, et moi hurlant de colère. Lorsque finalement je l'ai attrapé, j’ai arraché brutalement la balle de ses mains avec la batte. J'ai frappé ses mains par la même occasion. C’en était trop pour SAM. Il grimpa sur mon dos et commença à me cogner la tête avec ses poings.


A ce moment là mon père est apparu. Il a penché la tête sous la basse porte de la grange et nous a dévisagé dans la faible lumière.

« Sortez dehors immédiatement ! » a-t-il dit très sévèrement.
«Les garçons je vous avais dit de ne pas vous disputer, mais là vous criez, vous hurlez, et vous vous battez ! Pourquoi vous mettez-vous dans un tel état ?

Est-ce que quelque chose vaut la peine que vous vous comportiez de cette façon épouvantable ?
Qu’elle est la cause de votre bagarre?

Et lorsque vous vous battez, pensez-vous que cela résolve votre problème? J’en doute. Vous attendez juste la prochaine occasion pour vous battre, le perdant aura sa revanche, mais de cette façon vous dérangez toute la famille.


Non ! Le combat et la colère ne sont pas les bonnes manières pour résoudre les problèmes. Se frapper n’est pas la solution, c’est un comportement déraisonnable. Vous ne pouvez pas résoudre les problèmes en vous disputant, prenez du recul, et réfléchissez-y.

Repensez au problème pour comprendre pourquoi vous vous êtes fâchés et aussi pourquoi votre frère s’est fâché. 

Mettez-vous à la place de votre frère. Pensez à ce que vous avez fait pour le fâcher et à ce que vous pourriez faire pour que les choses s’arrangent. »


QUESTIONS :
1) Quel nom donneriez-vous à cette histoire ? 
2) Qu’avez-vous ressenti en écoutant cette histoire ?
3) Comment les disputes des frères affectaient- elles la famille ?
4) Vous êtes-vous déjà fâché ou battu avec quelqu'un ?
5) Comment vous êtes-vous sentis après ?
6) Est-ce que cela a résolu le problème ?
7) Au lieu de vous battre lorsque vous êtes en colère que pouvez-vous faire à la place?


CHANT :

Je suis maître de moi


Lorsque je sens la colère monter en moi,
Je me concentre sur ma respiration,
Inspiration, expiration, inspiration, expiration,
Je sens la Paix entrer en moi,
Inspiration, expiration, inspiration, expiration,
Et je dis calmement mes sensations,
Je me sens fort et maître de moi.


Activité de groupe :


Par petits groupes les enfants peuvent jouer des saynètes où les situations de disputes seront créées, ensuite le reste de la classe réfléchit comment rejouer la même situation mais là, les disputes seront évitées.


Date de création : 18/10/2006 @ 17:14
Dernière modification : 21/11/2016 @ 23:38
Catégorie : La Paix
Page lue 31568 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Pensée du jour
 
  ycoeur17.gif
L’homme doit toujours avancer vers la force ; il ne devrait pas se réfugier dans le mensonge, la méchanceté et la malhonnêteté qui sont les caractéristiques fondamentales de la lâcheté. Cette lâcheté est née de l’acceptation d’une image fausse et inférieure de nous-même. Vous pensez que vous êtes l’enveloppe, la couche extérieure, mais vous êtes en réalité le noyau, le cœur. Cette fausse identification est l’erreur fondamentale. Tout effort spirituel doit être dirigé vers la suppression de l’enveloppe et la révélation du noyau central. Aussi longtemps que vous dites « Je suis Untel », vous êtes obligé d’avoir peur, mais une fois que vous dites et éprouvez « Je suis Brahman », vous obtenez une force invincible.
ycoeur17.gif
 

 

Mode d'emploi

Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.

Les diaporamas
Éphéméride
Mercredi
28
Février 2024

Bonne fête à tous les :
Romain


C'était aussi un 28 Février
1991

Le Koweït est libéré, Sadam Hussein capitule. La guerre du Golfe a duré 11 jours.


Né(e) un 28 Février 1910
Vincente Minelli

Vous venez de

En ligne


Canada Canada : 5
France France : 15
Saudi Arabia Saudi Arabia : 1
United States United States : 8

Visiteurs/pays cette année

Australia Australia 26
Austria Austria 1
Belarus Belarus 1
Belgium Belgium 2
Bulgaria Bulgaria 1
Canada Canada 45293
China China 4
Czech Republic Czech Republic 1
Europe Europe 4
France France 1217
Germany Germany 97
Greece Greece 4
Guinea Guinea 2
Hong Kong Hong Kong 4
Ireland Ireland 1
Italy Italy 49
Japan Japan 36
Lebanon Lebanon 1
Lithuania Lithuania 8
Netherlands Netherlands 11
New Zealand New Zealand 52
Norway Norway 9
Peru Peru 1
Romania Romania 6
Russia Russia 313
Saudi Arabia Saudi Arabia 1161
Serbia Serbia 2
Slovenia Slovenia 1
Sweden Sweden 37
Switzerland Switzerland 78
Thailand Thailand 2
Turkey Turkey 1
Ukraine Ukraine 8
United Kingdom United Kingdom 86
United States United States 18798

Vous venez de :

^ Haut ^