Texte à méditer :  
Toutes les sublimes Valeurs Humaines ont leur origine dans l’Amour.
  

La bouée de sauvetage

Fermer Bouée de sauvetage

Fermer C.R.I.-E.V.H.

Fermer Pédagogie

Fermer Livres

Valeurs humaines

Fermer La vérité

Fermer L'action juste

Fermer L'amour

Fermer La paix

Fermer La Non-Violence

E. V. H.
Le cercle d\'étude

Les pensées du jour

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
163 Abonnés
Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 54 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




C.R.I.-E.V.H. - n°07 2007 2° partie

 

 

CRI – EVH n° 7

2èmePartie

 

ligne_2_018.gif


Soyez heureux


Allez tranquillement au milieu du vacarme et de la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.

Sans vous aliéner, vivez autant que possible en bons termes avec tous vos semblables.

Dites tranquillement et clairement votre vérité et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant. Ils ont eux aussi leur histoire.

Évitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une gêne pour l'esprit.

Ne vous comparez avec personne, vous risqueriez de devenir vaniteux ou amer. Il y aura toujours plus grand et plus petit que vous.

Prenez plaisir à vos réalisations autant qu'à vos projets. Soyez toujours intéressé par votre métier, si modeste soit-il, car c'est un véritable bien dans les aléas du temps.

Soyez prudent dans vos affaires car le monde est plein de ruses. Mais que cela ne vous rende pas aveugle à la vertu, car beaucoup luttent pour de grands idéaux. Et partout  la vie est pleine d'héroïsme.

Soyez vous-même, ne simulez pas l'amitié.
Ne soyez jamais cynique envers l'amour, car face à l'aridité et au désenchantement il est aussi éternel que l'herbe.

Acceptez doucement le conseil des années en renonçant avec grâce à votre jeunesse.
Fortifiez la puissance de l'esprit pour vous protéger en cas de malheur. Mais ne vous leurrez pas avec des chimères. Trop de peurs naissent de la fatigue et de la solitude.

Au-delà d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles, vous avez le droit d'être ici.

Et que cela vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le doit.

Soyez en paix avec Dieu, quelle qu'en soit votre conception, et quelles que soient vos peines et vos aspirations, restez, dans le désordre bruyant de la vie, en paix avec votre âme.

Avec toutes ses perfidies, ses corvées et ses rêves brisés, ce monde est pourtant beau.
Soyez attentif.

Efforcez-vous d'être heureux.

- Trouvé dans l’église Saint-Paul de Baltimore en 1692.
 Auteur inconnu

ligne_roulante001.gif


Les quatre bougies


Les quatre bougies brûlaient lentement.
L'ambiance était tellement silencieuse qu'on pouvait entendre leur conversation.

La première dit:
"Je suis la Paix!
Les gens n'arrivent pas à me maintenir. Je crois que je vais m'éteindre."
Et diminuant son feu rapidement, elle s'éteignit complètement.

La seconde dit:
"Je suis la Foi!
Je suis superflue, les personnes ne veulent rien savoir de moi. Cela n'a pas de sens que je reste allumée.
Quand elle termina de parler, une brise souffla suavement sur elle et l'éteignit.

Triste, la troisième bougie se manifesta à son tour:
"Je suis l'Amour!
Je n'ai pas de force pour continuer, les gens me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même ceux qui sont proches et les aiment."
Et, sans plus attendre, elle s'éteignit.

Soudain, un enfant entre et voit les trois bougies éteintes.
"Mais c'est quoi ça? Vous devez être allumées jusqu'à la fin."
En disant cela, il commença à pleurer.

Alors la quatrième bougie parla:
" Ne sois pas triste, tant que j'ai ma flamme nous pourrons allumer les autres bougies.
Moi, je suis l'Espoir."
Avec des yeux brillants, l’enfant prit la bougie de l'espoir et alluma les autres.


Que l'Espoir ne s'éteigne jamais à l'intérieur de nous.
Et que chacun de nous sache être l'enfant, qui avec l'Espoir, rallume la Foi, la Paix et l'Amour.

 

ligne_roulante001.gif


Scintille, scintille petite étoile


Lorsque les lumières de la salle s’éteignirent et que le concert fut sur le point de commencer, la mère retourna à sa place et découvrit que son enfant était absent. Soudainement les rideaux s’ouvrent et les projecteurs illuminent le piano sur la scène.

Horrifiée la mère découvre que son petit garçon est assis au clavier et joue de tête « Scintille, scintille petite étoile. » A ce moment-là le maestro pianiste entre, se dirige rapidement vers le piano et chuchote dans l’oreille du garçonnet de ne pas s’arrêter. Puis se penchant un peu plus, Paderewski avec la main gauche commence à jouer la partie basse. Bientôt son bras droit entoure l’autre côté de l’enfant et ajoute une troisième main. Ensemble, le vieux maître et le jeune débutant ont transformé ce qui aurait pu être une situation embarrassante en une expérience merveilleusement créatrice.

L’assistance était si fascinée qu’elle ne se souvient plus que le grand maître a joué autre chose que le classique « Scintille, scintille petite étoile »
Il en est peut-être de même avec Dieu.

Ce que nous accomplissons nous-même est à peine remarquable. Nous faisons de notre mieux mais les résultats ne donnent pas toujours une musique légère et ondoyante.

Cependant, avec l’aide de la main du Seigneur notre travail de tous les jours peut être vraiment beau. La prochaine fois que vous accomplirez un grand exploit, écoutez attentivement vous pourrez entendre la voix du Seigneur chuchoter dans votre oreille : « Ne t’arrête pas, continue de jouer. » Vous sentirez peut-être Ses bras et vous saurez que Ses mains sont là, vous aidant à transformer vos modestes tentatives en véritables chefs-d’œuvre.

Souvenez-vous Dieu ne semble pas appeler les équipes mais Il équipe les appelés. La vie est plus exactement mesurée par les actions que nous faisons que par les choses que nous acquérons.

Transmettez ce petit message à votre entourage. Et rappelez-vous :

« Ne vous arrêtez pas, continuez à jouer. » 

 

ligne_roulante001.gif


LA FOURCHETTE


Il était une fois une jeune femme qui était atteinte d'une maladie mortelle, on lui donnait 3 mois à vivre. Comme elle mettait ses affaires en ordre, elle contacta son prêtre pour lui demander de venir la voir afin de régler certains détails de ses dernières volontés.

Elle lui dit quel chant elle voulait à son enterrement, quel texte devrait être lu et quels vêtements elle voulait pour être enterrée. Tout était en ordre et alors que le prêtre s'apprêtait à partir, la jeune femme se souvint soudainement de quelque chose de très important pour elle.

"Il y a une autre chose" dit-elle tout excitée.
"Quoi?" Dit le prêtre.
"Ceci est très important " poursuit la jeune femme. "Je veux être enterrée avec une fourchette dans ma main droite."

Le pasteur se tenait devant la jeune femme, ne sachant trop quoi dire.
"Cela vous surprend, n'est-ce pas?" demanda la jeune femme.
"Enfin, pour être honnête, je suis perplexe devant votre requête" dit le prêtre.
La jeune femme expliqua : "Ma grand-mère m'a raconté un jour cette histoire, et depuis ce jour-là j'ai toujours essayé de transmettre ce message aux gens que j'aime ainsi qu'à tous ceux qui ont besoin d'encouragement.

Durant toutes mes années de participation aux événements sociaux et dîners, je me souviens que toujours, inévitablement quelqu'un se penchait pour me dire "Gardez votre fourchette". C'était ma partie préférée, car je savais que quelque chose de meilleur arrivait...comme de la mousse au chocolat ou une tarte aux pommes. Quelque chose de bon.

Je veux juste... que lorsque les gens me verront dans mon cercueil avec une fourchette à la main, ....qu'ils se demandent: "Pourquoi cette fourchette?" Et ainsi vous pourrez leur dire "Gardez votre fourchette... le meilleur est à venir!"

Les yeux du prêtre se remplirent de larmes de joie; alors il prit la jeune femme dans ses bras pour lui dire au revoir. Il savait aussi que c’était une des dernières fois qu'il la voyait avant sa mort.
Mais il savait également que cette jeune femme avait une meilleure idée du paradis que lui, comme bien des gens de près du double de son âge, avec le double d'expérience et de connaissance. Elle SAVAIT que quelque chose de mieux allait arriver.

Aux funérailles les gens défilaient devant le cercueil de la jeune femme et ils voyaient sa jolie robe ainsi que la fourchette dans sa main droite.
Tour à tour, le pasteur entendait la question "Pourquoi la fourchette?"

Et à chaque fois, le prêtre souriait.
Pendant son sermon, le prêtre raconta aux gens sa conversation avec la jeune femme peu de temps avant son décès. Il leur raconta également l'histoire de la fourchette et aussi ce que cela représentait pour elle.

Le prêtre dit aux gens combien il ne pouvait plus s'arrêter de penser à la fourchette et qu'eux aussi, ne le pourraient plus. Et il avait raison.

Alors la prochaine fois que vous prendrez une fourchette dans votre main, aussi doucement que possible, laissez- lui vous rappeler que le meilleur est à venir.

Les amis sont des pierres précieuses. Ils vous font sourire et vous encouragent à atteindre vos buts. Ils vous prêtent une oreille attentive et vous disent de bonnes paroles et ouvrent toujours leurs cœurs pour vous.

Montrez à vos amis combien vous tenez à eux. Soyez toujours là pour eux-mêmes lorsque c'est vous qui avez le plus besoin d'eux. Car vous ne savez jamais quand ce sera leur tour de "garder leur fourchette". Chérissez le temps et les souvenirs que vous partagez... être ami avec quelqu'un n'est pas une opportunité mais une douce responsabilité.
Pourquoi Dieu a créé les amis?

Dieu a créé le monde avec amour, puis du paradis il l'a observé.
Il a vu que nous avions tous besoin d'aide, besoin d'une personne qui puisse nous comprendre.
Il a créé des gens avec qui nous pouvons partager Les jours heureux, et les jours tristes aussi. Des personnes sur qui nous pouvons compter, des personnes que nous pouvons appeler des amis.

Les amis permettent à tous d'ouvrir leur cœur à l'amour éternel et infini de Dieu.

 

ligne_roulante001.gif


Vous ne pouvez pas peindre le monde en vert


Avant d’expérimenter le divin en chaque être dans l'univers et dans chaque cellule et espace, vous devez l'expérimenter en vous-même. Chaque acte, chaque parole et chaque pensée doivent être empreints de cette conscience.

Autrefois, il y avait un millionnaire qui était tracassé par deux maux, un dans l’estomac et l'autre dans la tête ! Il fut examiné et traité par une pléiade d'experts médicaux; il consomma des grandes doses de médicaments, et on lui fit de multiples piqûres. Mais les maux persistaient avec une vigueur de plus en plus forte!

Un jour un moine arriva sur le lieu de son agonie. Il lui parla avec bonté, et lui dit que son problème était dans sa vision des choses! Changez votre façon de voir et votre tête et votre estomac se porteront mieux!  Pour améliorer votre vision, concentrez-vous sur une seule couleur. Il lui suggéra de se concentrer sur le vert. Ne laissez pas vos yeux regarder le rouge ou le jaune ou aucune autre couleur. Le millionnaire réunit tout un groupe de peintres il acheta des barils de couleur verte et ordonna que chaque objet sur lequel son oeil risquait de tomber soit peint en vert.
La maladie du millionnaire a eu comme conséquence un enrichissement des artisans peintres.
Quand le moine est revenu une dizaine de jour après, les artisanscoururent vers lui avec un seau de peinture verte pour lui peindre sa robe en vert!  Il demanda pourquoi, et on lui répondit que leur maître ne devait pas regarder une autre couleur que le vert, de peur que ses douleurs recommencent.

Le moine réprimanda le patient, et lui dit qu'il avait gaspillé beaucoup d’argent à cause de sa stupidité monumentale. « Si seulement vous aviez acheté une paire de lunettes avec des verres verts, pour seulement quelques euros vous auriez évité de peindre les murs, les arbres, les pots, les casseroles, les chaises et les sofas et vous auriez également économisé une grande partie de votre fortune !

Vous ne pouvez pas peindre le monde en vert.

 

ligne_roulante001.gif


L'ÂNE DU FERMIER 


Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits.
L'animal gémissait pitoyablement depuis des heures et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, comme l'animal était vieux et que le puits devait de toute façon disparaître, il décida que ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

Il invita tous ses voisins à venir l'aider.
Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer le puits.
Et, à la stupéfaction de chacun, l'âne s'est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu.
Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant.
Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins continuaient à pelleter sur l'animal, il se secouait et montait de plus en plus haut.
Bientôt, à la stupéfaction de chacun l'âne est sorti du puits et s’est mis à trotter !


Morale :

La vie va essayer de vous engloutir de toutes sortes d'ordures. Le truc pour vous sortir du trou est de vous secouer pour avancer.
Chacun de nos ennuis est une pierre qui permet de progresser.
Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais... Il ne faut jamais abandonner !

Rappelez-vous 5 règles :
1. Libérez votre cœur de la haine.
2. Libérez votre esprit des inquiétudes.
3. Vivez simplement.
4. Donnez plus.
5. Attendez moins.

ligne_roulante001.gif


Le deuxième oiseau


Il y avait dans un village deux frères d'une famille de commerçants. Le frère le plus âgé était bien installé dans les affaires et le plus jeune était une gentille personne mais pas du tout habile dans les affaires. Le frère aîné conseilla au plus jeune d’aller dans d'autres villages faire des affaires.

Le plus jeune partit à la recherche d’un commerce, il traversa un désert. Là il trouva une chose très intéressante. Au milieu du désert, il n'y avait pas d’eau ni d’arbre mais un oiseau aveugle avec les ailes cassées qui se trouvait là.

Regardant l'oiseau le jeune frère pensa qu'il ne pourrait pas vivre longtemps. Soudainement, un autre oiseau arriva d’on ne sait où, il apportait de la nourriture pour le premier oiseau.

Bientôt il réalisa, que ceci devrait durer longtemps. Car même si les blessures guérissaient, l'oiseau ne pourrait pas voler puisqu’il était aveugle.

Le jeune frère revint à la maison, il relata cette histoire à son frère et lui dit Dieu est grand, il alimente même l'oiseau au milieu du désert.

Le plus jeune, pense que puisqu’il n'a nui à personne et qu’il est bien considéré dans le village, Dieu certainement l'aidera aussi.

Le frère aîné écoute l'histoire et pense différemment.
Il dit à son frère, « Sans aucun doute Dieu aide les personnes gentilles.  Mais n’as-tu jamais pensé au deuxième oiseau ?
Le deuxième oiseau est vigoureux, sain et au lieu de profiter de la vie, il est régulièrement en train de voler dans le désert pour nourrir l'oiseau aveugle.

Veux-tu être le premier oiseau ou le deuxième oiseau ?"  


Le frère plus jeune réalise la leçon et travaille dur pour devenir un grand homme d’affaires et rend souvent service.


P.S.
Cette histoire m'a tellement ému que j’ai pensé la partager avec vous. Si vous la connaissez déjà, s’il vous plaît partagez-la avec d'autres.

Si vous êtes déjà comme le deuxième oiseau, soutenez le deuxième oiseau, comme le négociant qui lui donne des grains (c’est mon addition à l'histoire) !

Si vous êtes le premier oiseau, « Ne vous faites pas de souci ayez la foi en Dieu »
Mais répandre la bonté est ce qui soutient le monde, pas l'argent, ni la puissance ni l'intelligence. Car l'esprit est supérieur au corps, le cœur est supérieur à l’esprit.
On se souviendra d’une action gentille qui bénéficiera non seulement à ceux qui reçoivent de l'aide, mais aussi à ceux qui la voient, c’est le partage.

En fait, nous tous sommes censés être des modèles pour les autres. Que notre vie illustre le message du Divin.

 

ligne_roulante001.gif


LES CAILLOUX


En avançant sur le chemin, tu découvres des cailloux qui parfois te font trébucher, tomber et te blessent. C'est là leur raison d'être. Chaque mauvais pas doit être pour toi l'occasion de réfléchir, de reconnaître les causes et les circonstances qui t'ont entraîné dans cette erreur, de façon à ne pas la répéter.

Tu peux, si cela est nécessaire, t'arrêter un moment et repartir un peu plus tard avec l'aide de ton Maître.

Tu ne dois pas cependant transporter les cailloux avec toi; ce petit morceau de roche a eu son utilité unique et spéciale; laisse-le à présent, il ne te sert plus à rien.

Contente-toi de regarder droit devant, fais attention à l'endroit où tu mets les pieds, découvre les pierres qui se trouvent devant toi, essaie de ne pas trébucher à nouveau, c'est tout.

Si tu emportes avec toi les pierres contre lesquelles tu t'es déjà blessé, il viendra un moment où il te sera impossible d'avancer.

Laisse le passé derrière.
Laisse les vieilles culpabilités, les anciennes erreurs, les moments difficiles qui font partie du passé, les doutes aujourd'hui dissipés, les expériences désagréables qui appartiennent à d'autres temps.

Ce sont les cailloux d'avant et ils appartiennent au passé, et ce, pour toujours.
Si tu as fait une erreur il y a une heure de cela, réfléchis pour en tirer une leçon qui limitera le risque de réitérer cette même erreur. Une fois la réflexion terminée et l'expérience assimilée, continue sans te faire de reproche, ne demeure pas dans ce moment maintenant dépassé, terminé.

Recherche l'Amour de ton Maître qui ne peut ni changer ni diminuer le moins du monde.
Abandonne-toi davantage à Lui et fortifie ta foi, fais grandir en toi la paix et la joie pour qu'ainsi, et seulement ainsi, ce moment ait un sens et que l'erreur commise te serve à progresser.

Graciela Busto

ligne_roulante001.gif

Auto-stop

 

Il pleuvait à verse, mais j’étais heureux. Avant de partir, j’avais lu ma page d’évangile : la parabole du bon Samaritain. Et maintenant sur la grand-route, le moteur tournait rond, et je disais comme d’habitude mon chapelet avec une vraie joie intérieure.

Soudain, sur l’accotement de la chaussée détrempée, deux auto-stoppeurs : un garçon et une fille, crottés et ruisselants.

Personne ne s’arrêtait, bien entendu. Allez mettre ça sur les coussins d’une voiture propre !
J'ai fait comme tout le monde.

C’est alors que s’est produit un phénomène que je ne saurais oublier : je ne pouvais plus dire mon chapelet. Je ne parvenais plus à reprendre le fil de ma prière. Impossible. Le contact était rompu.

Après cinq minutes, rendu à l’évidence, j’ai fait demi-tour. Ils étaient toujours là, avec leur pouce en l’air, leurs cheveux collés sur le visage. Je me suis souvenu de la vieille couverture dans le coffre qui pouvait limiter les dégâts.

Les tourtereaux mouillés n’en revenaient pas :
- N’est-ce pas vous, Monsieur, qui êtes passé il y a cinq minutes ? Et vous êtes revenu exprès ? Pourquoi avez-vous fait çà ?

Je leur ai dit la vérité : mon évangile, mon chapelet, et puis mon malaise insupportable. Au lieu de sourire, ils ouvraient de grands yeux.

Le jeune homme a dit :
- Et bien, je ne savais pas que la religion, c’était çà…

 

ligne_roulante001.gif


Être jeune


La jeunesse n'est pas une période de la vie,elle est un état d'esprit, un effet de la volonté,une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années ;on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ;renoncer à son idéal ride l'âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille.
Il demande,comme l'enfant insatiable : «  Et après ? »
Il défie les évènements et trouve la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi.
Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même
Aussi jeune que votre espoir.
Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous serez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.

Si un jour votre cœur allait être mordu par le pessimisme
et rongé par le cynisme,
puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Samuel Ullman

 

ligne_roulante001.gif


L'importance des petites choses


« Dis-moi combien pèse un flocon de neige ? » demanda la mésange charbonnière à la colombe.
« Rien d'autre que rien. » Fut la réponse.

Et la mésange raconta alors à la colombe une histoire :
"J'étais sur la branche d'un sapin quand il se mit à neiger.
Pas une tempête, non, juste comme un rêve, doucement, sans violence.

Comme je n'avais rien de mieux à faire, je commençais à compter les flocons qui tombaient sur la branche où je me tenais.

Il en tomba 3 751 952. Lorsque le 3 751 953ème tomba sur la
branche (rien d'autre que rien, comme tu l'as dit), celle-ci cassa".

Sur ce, la mésange s'envola.
La colombe, une autorité en matière de paix depuis l'époque
d'un certain Noé, réfléchit un moment et se dit finalement :
« Peut-être ne manque-t-il qu'une personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix ? »

 

ligne_roulante001.gif


Le plus bel ange


Au cours des vingt dernières années, j'ai parlé devant toutes sortes d'auditoires sous les traits de Benjamin Franklin.

Une journée, après une réunion dans une école élémentaire, je visitais une classe d'élèves âgés de onze ans pour répondre à leurs questions.

L'un d’eux leva la main et dit :  « Je croyais que vous étiez mort ? »
C'était une question inhabituelle et j'y répondis par ces mots :
 « Je suis mort le 17 avril 1790, j'avais alors 84 ans, mais je n'ai
pas tellement aimé cela et je ne le referai plus jamais. »
Je sollicitai immédiatement d'autres questions et désignai un garçon qui levait la main au fond de la salle.

Il demanda :  « Lorsque vous étiez au ciel, avez-vous vu ma mère? »
Mon cœur cessa de battre. Je voulais disparaître, me fondre dans le plancher. Ma seule pensée était qu'il ne fallait pas tout gâcher.

Je me rendais compte que pour qu'un garçon de onze ans pose cette question devant tous ses camarades de classe, il fallait que l'événement ait été récent ou que cela le préoccupât particulièrement.

Je savais aussi que je devais dire quelque chose.
Puis, je m'entendis expliquer :
« Je ne sais pas si c'était celle que je crois, mais si c'est le cas,
il s'agissait du plus bel ange qu'il y avait là-haut. »

Le sourire qui illumina son visage me dit que c'était la bonne réponse.
Je ne sais pas d'où elle m'était venue, mais je crois que le plus bel ange là-haut m'avait donné un petit coup de pouce.

Ralph Archbold

 

ligne_roulante001.gif


Ce court précepte t’est donné une fois pour toutes :


Aime et fais ce que tu veux.


Si tu te tais, tais-toi par amour,
Si tu parles, parle par amour,
Si tu corriges, corrige par amour,
Si tu pardonnes, pardonne par amour.
Aie au fond du cœur la racine de l’amour :
De cette racine, rien ne peut sortir de mauvais.

Saint Augustin

 

ligne_2_018.gif


Date de création : 28/01/2007 @ 17:01
Dernière modification : 06/05/2008 @ 15:28
Catégorie : C.R.I.-E.V.H.
Page lue 4664 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Pensée du jour
 
  ycoeur17.gif
Chaque matin, posez-vous cette question : « Quelle est la grande victoire que je dois viser dans cette vie, à laquelle me préparent ces épreuves ? » Rappelez-vous que votre corps est le char, l'intellect le conducteur, que les désirs sont les routes où vous vous aventurez, tiré par la corde des attachements aux sens, et la liberté est le but ; le Soi Divin intérieur devrait être votre Guide et votre But. Si vous aspirez à échapper aux conséquences de la naissance et de la mort, nettoyez votre mental si efficacement qu'il soit presque éliminé. Cela n'est possible que lorsque vous vous identifiez avec le Résident qui en vous, plutôt qu'avec le corps! Votre corps est le coffret de l'Âme, obtenu en récompense des activités personnelles de corps et du mental. Lorsque vous vivez dans la conscience du Divin omniprésent, vous vivez dans l'amour - l'amour déferlant en vous et à travers vous, vers tous ceux qui vous entourent. Vous expérimenterez naturellement et continuellement, l'amour, la paix et la joie.
ycoeur17.gif  
 
Mode d'emploi

Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.

Les diaporamas
Éphéméride
Samedi
16
Décembre 2017

Bonne fête à toutes les
Alice


C'était aussi un 16 Décembre
1993

En France, le Pr Cohen publie la première carte complète du génome humain.


Né(e) un 16 Décembre 1963
Benjamin Bratt

Vous venez de

En ligne


Canada Canada : 2
Italy Italy : 9
United Kingdom United Kingdom : 14
United States United States : 3

Visiteurs/pays cette année

2
Algeria Algeria 1
Australia Australia 19
Austria Austria 15
Azerbaijan Azerbaijan 1
Belgium Belgium 20
Brazil Brazil 12
Canada Canada 4371
China China 7
Congo Congo 1
Costa Rica Costa Rica 1
Czech Republic Czech Republic 3
Denmark Denmark 15
Dominican Republic Dominican Republic 1
Egypt Egypt 3
Estonia Estonia 1
Europe Europe 1
Finland Finland 1
France France 2693
French Polynesia French Polynesia 1
Germany Germany 647
Greece Greece 7
Guinea Guinea 10
Haiti Haiti 6
Hong Kong Hong Kong 1
Hungary Hungary 9
India India 3
Indonesia Indonesia 2
Ireland Ireland 2
Israel Israel 7
Italy Italy 27399
Japan Japan 14
Kazakhstan Kazakhstan 1
Korea Korea 2
Kuwait Kuwait 81
Lebanon Lebanon 2
Luxembourg Luxembourg 4
Malaysia Malaysia 1
Mali Mali 4
Marocco Marocco 1
Mexico Mexico 4
Netherlands Netherlands 72
New Zealand New Zealand 1
Norway Norway 47
Pakistan Pakistan 1
Philippines Philippines 1
Poland Poland 31
Portugal Portugal 2
Romania Romania 17
Russia Russia 257
Rwanda Rwanda 1
Saint Kitts and Nevis Saint Kitts and Nevis 1
Slovak Republic Slovak Republic 10
South Africa South Africa 4
Spain Spain 13
Sweden Sweden 46
Switzerland Switzerland 52
Taiwan Taiwan 8
Thailand Thailand 1
Turkey Turkey 1
Ukraine Ukraine 14
United Arab Emirates United Arab Emirates 6
United Kingdom United Kingdom 49272
United Kingdom United Kingdom 73716
United States United States 4342
United States United States 6134
ivory coast ivory coast 3

Vous venez de :

^ Haut ^