Texte à méditer :  

L’Amour est la clef pour ouvrir les portes fermées par l’égoïsme et l'avidité
  


La bouée de sauvetage

Fermer Bouée de sauvetage

Fermer C.R.I.-E.V.H.

Fermer Pédagogie

Fermer Livres

Valeurs humaines

Fermer La vérité

Fermer L'action juste

Fermer L'amour

Fermer La paix

Fermer La Non-Violence

E. V. H.
Le cercle d\'étude

Les pensées du jour

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
163 Abonnés
Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 54 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




C.R.I.-E.V.H. - n°06 2006 2° partie

 

 

C.R.I.- E.V.H. n° 6  

2èmePartie

 

ligne_2_018.gif


La hutte en feu...


Le seul survivant d’un naufrage a été emporté par les vagues, sur une petite île déserte. Tous les jours, il priait pour que quelqu’un vienne le sauver, et tous les jours il scrutait l’horizon pour entrevoir le moindre signe d’aide, mais personne ne venait jamais.

Il décida donc de se bâtir une petite hutte avec des arbres morts et des feuilles de palmier afin de se protéger contre les intempéries, les animaux, ainsi que pour mettre à l’abri les quelques possessions qu’il avait sauvées du naufrage.

Après une semaine de travail assidu, sa hutte était terminée et il en était très fier. Citadin de nature, notre homme n’était pas habitué de travailler de ses mains.

À la tombée du jour, quelque temps plus tard, alors qu’il revenait de chasser pour se procurer de la nourriture, il trouva sa petite hutte en feu. Déjà qu’il se sentait terriblement malchanceux de se retrouver seul, égaré sur une île déserte, encore fallait-il que le pire lui arrive. Il avait tout perdu dans cet incendie. Après le choc initial, le chagrin et bientôt la colère l’ont envahi. Il s’est mis à genoux sur la plage et a crié : « Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça ? » Complètement découragé et fatigué, il s’est mis à pleurer à chaudes larmes, et il s’est endormi ainsi sur la plage.

Très tôt, le lendemain matin, il fût réveillé par le bruit d’un bateau qui approchait de son île. Ainsi, il était sauvé.
Arrivé sur le bateau, il demanda au capitaine : « Comment saviez-vous que je me trouvais ici ? »
Le capitaine de lui répondre : « Nous avons vu votre signal de fumée. »


Même si dans la majorité des cas, les bienfaits ne nous sont pas toujours apparents au premier coup d’œil, tout ce qui nous arrive dans la vie survient toujours pour une raison bien précise. Rien n’est accidentel. Devant un problème, le perdant se dit : « Pourquoi moi ? » Le gagnant se dit : «  Si ça m’arrive, c’est que ça devait m’arriver. »


La vie nous confronte tous quotidiennement à une série de grandes opportunités brillamment déguisées en situations qui semblent impossibles. Une bosse sur votre chemin peut être considérée comme un obstacle, mais elle peut être aussi une opportunité… Cela relève de votre attitude et du point de vue avec lequel vous la considérez.


« Il n’y a pas de Hasard dans la vie. »

Patrick Leroux (Livre : Pour le cœur et pour l’esprit)

 

ligne_roulante001.gif


La relation avec Dieu


Une fois un homme se tenait au milieu de la route.
La tête levée il regardait le ciel.
Ses yeux étaient remplis de larmes,
Il regardait fixement un endroit dans le ciel
Et répétait de temps en temps « Oh ! Mon Dieu. » 


Un homme qui passait à proximité,
Voyant l'homme qui regardait fixement le ciel,
Et rempli de curiosité se mit derrière lui.
Il regardait le ciel dans la même direction,
Se demandant quelle vision de Dieu l’homme pouvait voir.


Un autre homme passant près des deux hommes
Qui fixaient le ciel, s’arrêta et se joignit à eux.
Il fixa le ciel, se demandant
Ce que les hommes pouvaient voir.
Il lui semblait que les nuages au-dessus de lui
Avaient la forme d’un personnage Divin.
« Peut-être est-ce une bénédiction Divine » pensa-t-il.


Bientôt il y eut une longue file d’hommes
Fixant le ciel.
Finalement un homme qui passait, voyant la queue,
Demanda au dernier homme ce qu’il voyait.
Il dit qu’il ne savait pas exactement;
Aussi, il posa la question à l’homme devant lui.
La question arriva au premier homme
Qui regardait encore en l’air,
« Qu’y- a- t’il Monsieur, que voyez-vous ? »
L’homme les larmes dans les yeux répondit,
« Ma nuque est complètement bloquée,
Et je ne peux plus bouger. »


La file se dispersa soudainement
Et les hommes partirent déçus.
N’essayez pas d’expérimenter Dieu à travers les autres,
Vous serez toujours déçus,
Dieu vient en chacun directement.

Ne croyez pas et ne développez pas votre foi
A travers l’expérience de la foi des autres en Dieu.
Expérimentez Dieu directement.

Est-ce qu’un enfant de troisième
Peut enseigner à un enfant de seconde ?
Non ! Il ne sera capable de répondre
Qu’à certaines questions.
Il est lui-même à l’école pour atteindre ce niveau.
Vous devez être instruits uniquement par le professeur.
Seul le professeur est qualifié et a acquis tous les niveaux.

Aussi trouvez votre chemin pour aller vers Dieu.
Si vous dépendez de la foi des autres,
Lorsque ces personnes perdent la foi en Dieu,
Votre foi en Dieu sera automatiquement affectée.
Approchez-vous de votre Guide directement.
Ne soyez pas influencés
Par la foi et l’expérience des autres.

Pour Dieu chacun est unique,
Et la relation avec Dieu est spécifique pour chacun.

 

ligne_roulante001.gif


Une histoire d’ange


Comment puis-je commencer ?
Eclaire le monde et ne lui fais rien de mal. Cherche à bâtir et non à détruire.
Ramène mon peuple chez lui.


Comment ?
Par ton exemple lumineux. Ne recherche que le divin. Ne dis que la vérité. N’agis que dans l’amour. Vis la loi de l’amour, à présent et à jamais.
Donne tout, n’exige rien.
Evite le trivial.
N’accepte pas l’inacceptable.

Enseigne à tous ceux qui veulent Me connaître.
Fais de chaque instant de ta vie un débordement d’amour.
Utilise chaque instant pour transmettre la pensée la plus élevée, prononcer la parole la plus élevée, accomplir le geste le plus élevé. En cela glorifie ton Soi sacré, et par conséquent aussi, glorifie- Moi.

Apporte la paix à la terre en apportant la paix à tous ceux dont tu atteins la vie.
Sois la paix.
Sens et exprime à chaque instant ton rapport divin avec le tout, et avec chaque personne, endroit ou chose.

Embrasse chaque circonstance, assume chaque défaut, partage chaque joie, contemple chaque mystère,

Mets-toi à la place de chaque personne, pardonne chaque offense (y compris la tienne), guéris chaque cœur, respecte la vérité de chaque personne, protège les droits de chaque personne, préserve la dignité de chaque personne, adore le Dieu de chaque personne,
favorise les intérêts de chaque personne, réponds aux besoins de chaque personne, présume la sainteté de chaque personne, présente les plus grands dons de chaque personne,
produis la grâce de chaque personne, et prononce l’avenir de chaque personne en sécurité dans l’amour assuré de Dieu.

Sois un exemple vivant et animé de la vérité la plus élevée qui réside en toi.

Parle humblement de toi-même, afin que personne ne prenne ta vérité la plus élevée pour de la vantardise.
Parle doucement, afin que personne ne croie que tu ne fais qu’attirer l’attention.
Parle gentiment, afin que tous puissent connaître l’amour.
Parle ouvertement, afin que personne ne croie que tu as quelque chose à cacher.
Parle avec sincérité, afin de ne pas être mal compris.
Parle souvent, afin que ta parole puisse avancer véritablement.
Parle respectueusement, afin que personne ne soit déshonoré.
Parle avec amour, afin que chaque syllabe puisse guérir.
Parle de Moi à chaque fois que tu prononces un mot.

Fais de ta vie un cadeau. Rappelle-toi toujours, c’est toi le cadeau !

Sois un cadeau pour tous ceux qui entrent dans ta vie et tous ceux dans la vie desquels tu entres.
Prends garde de ne pas entrer dans la vie d’un autre si tu ne peux être un cadeau. (Tu peux toujours être un cadeau, parce que tu es toujours un cadeau, mais parfois, tu ne peux pas te permettre de le savoir.)
Lorsque quelqu’un entre dans ta vie de manière inattendue, cherche le cadeau que cette personne est venue recevoir de toi.

Quelle façon extraordinaire de l’exprimer !
Pourquoi, sinon, cette personne est-elle venue vers toi ?
Je te dis ceci : chaque personne qui est venue vers toi l’a fait pour recevoir un cadeau de toi.
En même temps, elle t’en fait un, le cadeau d’éprouver et d’accomplir qui tu es.

Lorsque tu verras cette simple vérité, lorsque tu la comprendras, tu verras la plus grande vérité entre toutes :

JE NE T’AI ENVOYE QUE DES ANGES

 

ligne_roulante001.gif


Le secret


Une femme prénommée Vicki rencontra un jour à l’église une jeune personne nommée Susan.
Susan paraissait toujours pleine d’entrain et heureuse, bien qu’elle eut à affronter de dures épreuves dans sa vie.


Son mariage tant désiré finit rapidement en divorce.
Elle a lutté pour prendre en main sa vie de solitaire. Elle ne l’avait pas choisie mais elle décida de se contenter avec joie de ce qu’elle avait.
Susan participait activement à l’école du dimanche ; à la chorale elle dirigeait un groupe de jeunes filles et au mouvement de l’église du renouveau.

Vicki était heureuse de connaître Susan qui était toujours souriante.
Un jour Vicki demanda à Susan : « Comment cela se fait-il que tu sois toujours d’aussi bonne humeur, tu es si dynamique et tu ne sembles jamais fatiguée ? »

En riant Susan répondit : « Je connais le Secret ! »
« Quel est ce Secret, de quoi parles-tu ? »
« Je vais te le dire mais tu dois me promettre de le partager avec les autres. »
Vicki accepta : « OK. , alors quel est-il?”

« Le Secret est le suivant : j’ai appris il y a peu de temps, que je n’ai pas beaucoup de chose à faire dans ma vie pour devenir réellement heureuse. J’accepte la volonté de Dieu, ce qui me rend heureuse et satisfait mes besoins.
Quand un besoin surgit dans ma vie je m’en remets à Dieu qui me comble de ses richesses.
J’ai appris que la plupart du temps je n’ai pas besoin de la moitié de ce que je crois avoir besoin.

Il ne m’a jamais abandonné. Depuis que je connais le Secret je suis heureuse. »
Vicki pensa tout d’abord : « C’est trop simple ! Mais en réfléchissant dans sa propre vie, elle se rappela qu’elle avait pensé qu’une plus grande maison l’aurait rendue heureuse, mais ce ne fût pas le cas !
Elle pensa qu’un meilleur salaire aurait fait son bonheur, mais ce ne fût pas le cas.
Quand a-t-elle réalisé son plus grand bonheur ? En étant assise sur le sol avec ses petits enfants, jouant avec eux, mangeant une pizza ou leur lisant une histoire, un simple cadeau de Dieu.

Susan connaissait le Secret, Vicki apprit le Secret et maintenant nous le connaissons aussi !

Nous ne devons pas dépendre des autres pour être heureux. Seul Dieu dans Sa grande sagesse peut le faire. Faisons- Lui confiance.

 

ligne_roulante001.gif


Le jugement physique


C’est l’histoire d’un soldat qui rentrait chez lui après avoir combattu au Vietnam.

Il appela ses parentsde San Francisco :
«  Maman, Papa, je suis entrain de revenir à la maison, mais j’ai une faveur à vous demander. J’ai un ami et j’aimerai l’amener avec moi. »

«  Naturellement «  lui répondirent-ils, « nous aimerions le rencontrer, le connaître »
« Vous devez savoir quelque chose » continua le fils, « il a été touché assez gravement dans la fusillade, il a marché sur une mine et a perdu une jambe et un bras, il ne sait où aller et je désirerais qu’il vienne vivre chez nous. »

«  Je suis désolé d’entendre cela mon fils, peut-être pourrions-nous lui trouver un endroit ? »
« Non, Maman et Papa, je désire qu’il vive avec nous. »

« Mon fils » lui dit le Père « Tu ne te rends pas compte de ce que tu es en train de nous demander. Quelqu’un avec un tel handicap serait un terrible fardeau pour nous. Nous avons notre propre vie à vivre et nous ne pouvons pas permettre qu’un tel fardeau entrave le cours de nos vies. Je pense que tu devrais seulement rentrer à la maison et oublier cet homme. Il trouvera tout seul le mode vie qui lui convient. »

A ce moment-là le fils raccrocha. Les parents n’eurent plus d’autres nouvelles de lui.
Cependant, quelques jours plus tard, ils reçurent un coup de fil de la police de San Francisco :
« Leur fils était mort à la suite d’une chute d’un immeuble. La police pensait à un suicide.
Accablés de douleur les parents se rendirent à San Francisco et allèrent identifier le corps.
Ils le reconnurent mais horrifiés, ils découvrirent ce qu’ils ignoraient, leur fils n’avait qu’un bras et qu’une jambe.

Les parents sont dans cette histoire, comme beaucoup d’entre nous.

Nous trouvons facile d’aimer ceux qui sont beaux ou faciles à vivre mais nous n’aimons pas les gens qui nous incommodent ou nous mettent mal à l’aise.
Nous préférons nous tenir à l’écart des gens malades, laids, mal vêtus.


Heureusement il y a quelqu’un qui ne nous traite pas de cette manière.
Quelqu’un qui aime tout le monde d’un Amour Inconditionnel, indifférent à l’aspect extérieur.
Ce soir avant de vous endormir, dites une petite prière pour que Dieu vous donne la force de pouvoir accepter les personnes comme elles sont et de vous aider à mieux comprendre ceux qui sont différents.

 

ligne_roulante001.gif


Tiens bon


La joyeuse petite fille aux cheveux blonds bouclés avait presque 5 ans.
Pendant qu’elle attendait sa mère près d’un stand, elle vit un collier de perles blanches qui scintillaient dans une jolie boîte rose : « Oh ! S’il te plaît Maman puis-je les avoir ? S’il te plaît! » 

Rapidement la mère regarda le dos de la petite boîte et ensuite les yeux bleu implorants de sa fille : «  Presque deux Euros si tu les veux vraiment je réfléchirai à quelques travaux supplémentaires et ainsi avec l’argent que tu gagneras, tu pourras te les acheter toi-même.
Dans une semaine c’est ton anniversaire, tu auras quelques pièces de ta Grand'mère.
Dès que Jenny arriva à la maison, elle vida sa tirelire et compta : 17 centimes !
Après le dîner elle fit plus que sa part de corvées et alla chez la voisine lui demander si elle pouvait lui arracher des pissenlits pour 10 centimes. A son anniversaire sa Grand'mère lui donna 1€ et à la fin elle eut assez d’argent pour acheter son collier.

Jenny aimait ses perles, elle se sentait grande et jolie lorsqu’elle les portait. Elle ne les quittait plus, le dimanche, à l’école, même au lit. Elle les ôtait seulement quand elle allait nager ou qu’elle prenait son bain car sa mère lui avait dit qu’elles verdiraient son cou si elles étaient mouillées.

Jenny avait un père très affectueux et chaque soir quand elle était prête à aller au lit, il arrêtait ce qu’il était en train de faire et montait lui lire une histoire.
Un soir quand il eut fini de lire l’histoire il demanda à Jenny : « Est-ce que tu m’aimes ? »
« Oh ! Oui Papa tu sais que je t’aime. »
« Alors donne-moi tes perles »
« Oh! Papa pas mes perles. Mais tu peux avoir Prince le cheval de ma collection, celui avec la queue rose, tu t’en souviens ? Celui que tu m’as donné, c’est mon préféré ! »
« D’accord mon ange, Papa t’aime. Bonne nuit »
et il l’embrassa sur la joue.

Une semaine plus tard le Papa de Jenny lui demanda de nouveau :
« M’aimes-tu ? »
« Papa tu sais que je t’aime. »
« Alors donne-moi tes perles »
« Oh! Papa pas mes perles, mais tu peux avoir ma poupée, la dernière que j’ai eue pour mon anniversaire, elle est belle et tu peux aussi avoir la couverture jaune qui lui sert pour dormir. »
« OK. Dors bien, que Dieu te bénisse, Papa t’aime. » Et comme toujours il l’embrassa tendrement sur la joue.

Quelques jours plus tard quand son père vint dans sa chambre, Jenny était assise sur son lit les jambes croisées à l’indienne. Quand il entra, il remarqua son menton qui tremblait et une larme qui glissait sur sa joue.
« Qu’y a t il Jenny ? Qu’est-ce qui ne va pas ? »
Jenny ne disait rien mais levait sa petite main vers son père. Et, Quand elle l’ouvrit, il y avait son petit collier de perles. Avec un tremblement elle dit finalement :
« C’est pour toi Papa. » Avec des larmes dans les yeux.
Le père prit avec une main les perles de pacotilles de Jenny et sortit de sa poche avec l’autre main une boîte contenant des vraies perles et les donna à Jenny.
Il les avait toujours eues dans sa poche ; il avait juste attendu qu’elle lui donne sa boîte pour lui offrir son trésor.


Le Divin attend que nous renoncions et abandonnions les choses de peu de valeur de notre vie afin qu’Il puisse nous donner de merveilleux trésors.

Nous nous accrochons à des choses qu’Il nous demande de laisser, des habitudes, des activités nocives, non nécessaires auxquelles nous sommes tellement attachés qu’il nous semble impossible de les abandonner.

Quelquefois il est très difficile de voir ce qu’il y a dans l’autre main, mais nous devons croire en une seule chose….. Dieu ne prend jamais quelque chose sans nous donner quelque chose de mieux à la place.

Les plus grands cadeux arrivent lorsque nous partageons l’Amour et touchons le cœur des autres !

 

ligne_roulante001.gif


Être soi- même


Beaucoup de personnes ont peur d'être elles- mêmes.
Elles ont peur de perdre des amis, des êtres chers.
Elles ont peur de perdre leurs conjoints, leurs conjointes.

Si vous essayez d'être vous-même, il y a des êtres qui vous entourent qui partiront (peut-être?)
Ceux-là se sont les faux, ceux qui collent à vous pour en tirer quelque chose.

Les vrais resteront, ils n'attendent rien de vous, ils se contentent de votre rayonnement, de ce que vous êtes vraiment.

Si vous apprenez à être une personne qui se suffit et qui ne s'accroche pas aux autres, ils resteront encore plus car ils n'auront jamais peur d'être exploités par vous.

N'oublions pas aussi que, lorsqu'on enchaîne les autres on s'enchaîne aussi.

Pour être nous-mêmes, il faut d'abord laisser l'autre ÊTRE.

Fiez-vous à votre intuition, laissez-la vous guider, elle ne vous trompera jamais.

Et, si un jour vous échouez dans une démarche, dites-vous que c'est par cette expérience que vous deviendrez encore plus vous-mêmes...


(Marcel Gagnon)

S'accorder le droit de se tromper est pour moi le premier pas vers ce mieux-être.

 

ligne_2_018.gif


Date de création : 05/09/2006 @ 14:11
Dernière modification : 06/05/2008 @ 15:26
Catégorie : C.R.I.-E.V.H.
Page lue 4736 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Pensée du jour
 
  ycoeur17.gif
L’envie est la plus grande et unique cause de la misère dans le monde d’aujourd’hui. Lorsqu’une personne est heureuse et satisfaite, les autres l’envient et s’efforcent de ruiner sa paix mentale. Lorsque quelqu’un occupe une position élevée, la méchanceté s’élève chez les autres qui inventent des calomnies afin de ternir sa réputation. Ainsi va le monde. Telle est la tragédie de l’ignorance et de l’égoïsme. Ils forcent l’homme à prendre le mauvais chemin et à souffrir de calamités. Prenez le droit chemin ; soyez heureux et rendez les autres heureux. Alors votre nom perdurera même après la désintégration de votre corps.
ycoeur17.gif  
 
Mode d'emploi

Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.

Les diaporamas
Éphéméride
Vendredi
15
Décembre 2017

Bonne fête à toutes les
Ninon


C'était aussi un 15 Décembre
1939

Première à Hollywood du film Autant en emporte le vent.


Né(e) un 15 Décembre 1404
Gille de Rais

Vous venez de

En ligne


Canada Canada : 3
Italy Italy : 9
United Kingdom United Kingdom : 14
United States United States : 1

Visiteurs/pays cette année

2
Algeria Algeria 1
Australia Australia 19
Austria Austria 15
Azerbaijan Azerbaijan 1
Belgium Belgium 20
Brazil Brazil 12
Canada Canada 4353
China China 7
Congo Congo 1
Costa Rica Costa Rica 1
Czech Republic Czech Republic 3
Denmark Denmark 15
Dominican Republic Dominican Republic 1
Egypt Egypt 3
Estonia Estonia 1
Europe Europe 1
Finland Finland 1
France France 2692
French Polynesia French Polynesia 1
Germany Germany 647
Greece Greece 7
Guinea Guinea 10
Haiti Haiti 6
Hong Kong Hong Kong 1
Hungary Hungary 9
India India 3
Indonesia Indonesia 2
Ireland Ireland 2
Israel Israel 7
Italy Italy 27302
Japan Japan 14
Kazakhstan Kazakhstan 1
Korea Korea 2
Kuwait Kuwait 81
Lebanon Lebanon 2
Luxembourg Luxembourg 4
Malaysia Malaysia 1
Mali Mali 4
Marocco Marocco 1
Mexico Mexico 4
Netherlands Netherlands 71
New Zealand New Zealand 1
Norway Norway 47
Pakistan Pakistan 1
Philippines Philippines 1
Poland Poland 31
Portugal Portugal 2
Romania Romania 17
Russia Russia 256
Rwanda Rwanda 1
Saint Kitts and Nevis Saint Kitts and Nevis 1
Slovak Republic Slovak Republic 10
South Africa South Africa 4
Spain Spain 13
Sweden Sweden 45
Switzerland Switzerland 52
Taiwan Taiwan 8
Thailand Thailand 1
Turkey Turkey 1
Ukraine Ukraine 14
United Arab Emirates United Arab Emirates 6
United Kingdom United Kingdom 49070
United Kingdom United Kingdom 73514
United States United States 4327
United States United States 6119
ivory coast ivory coast 3

Vous venez de :

^ Haut ^