Texte à méditer :  
Réduisez vos désirs et automatiquement, vous réduirez vos soucis.
  

La bouée de sauvetage

Fermer Bouée de sauvetage

Fermer C.R.I.-E.V.H.

Fermer Pédagogie

Fermer Livres

Valeurs humaines

Fermer La vérité

Fermer L'action juste

Fermer L'amour

Fermer La paix

Fermer La Non-Violence

E. V. H.
Le cercle d\'étude

Les pensées du jour

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
163 Abonnés
Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 54 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




C.R.I.-E.V.H. - n°17 2015 1° partie

 

CRI n°17  2015

1ière  partie 

 

ligne_2_018.gif

 
FAIBLESSE OU FORCE ?
 
 
Un garçon de 10 ans décida d'étudier le judo, en dépit du fait qu'il avait perdu son bras gauche dans un terrible accident de voiture. Le garçon commença les leçons avec un vieux maître de judo japonais.
 
Le garçon s’appliquait bien, mais il ne comprenait pas pourquoi, après trois mois d’entrainement le maître ne lui avait appris qu’un seul mouvement.
Le garçon lui demanda finalement : «Sensei, ne devrais-je pas apprendre d’autres mouvements? »
 
« C’est le seul mouvement que vous connaissez, mais c’est le seul mouvement que vous n’aurez jamais besoin de connaître, » répondit le Sensei.
Ne comprenant pas vraiment, mais faisant confiance à son professeur, le garçon continua à s’entraîner. 
 
Plusieurs mois plus tard, le Sensei inscrivit le garçon pour sa première compétition.
Surprit lui-même, le garçon remporta facilement ses deux premiers matches. Le troisième s’avéra plus difficile, mais après un certain temps, son adversaire s’impatienta et chargea; le garçon utilisa habilement son seul mouvement pour gagner le match.
 
Encore surpris par son succès, le garçon était maintenant en finale. Cette fois, son adversaire était plus grand, plus fort et plus expérimenté. Pendant un certain temps, le garçon semblait être en infériorité. Craignant que le garçon puisse être blessé, l’arbitre demanda un temps-mort. Il était sur le point d'arrêter le match quand le Sensei intervint : « Non », insista-t-il : «Laissez-le continuer. »
 
Peu de temps après le match reprit, son adversaire fit une erreur critique: il baissa sa garde. Instantanément, le garçon utilisa sa prise pour l'épingler. Le garçon avait gagné le match et le tournoi. Il était le champion. 
Sur le chemin du retour, le garçon et le Sensei passèrent en revue chaque mouvement de chaque match. Puis le garçon prit son courage pour exprimer ce qu’il avait vraiment en tête :
«Sensei, comment ai-je pu gagner le tournoi avec un seul mouvement? » 
 
« Vous avez gagné pour deux raisons, »répondit le Sensei. « Tout d'abord, vous avez presque maîtrisé l'une des prises les plus difficiles de tout le judo. Et en second lieu, pour se défendre de ce mouvement votre adversaire doit saisir votre bras gauche. »
 
La plus grande faiblesse du garçon était devenue sa plus grande force!
 
«Parfois, nous sentons que nous avons certaines faiblesses et nous avons tendance à en blâmer la destinée, les circonstances ou nous-mêmes, mais nous ne nous doutons jamais que notre faiblesse puisse devenir un jour notre force.
 
Rappelons-nous toujours, que chacun de nous est spécial et important, de sorte que nous ne devons jamais demeurer fixés sur toute «faiblesse», fierté ou douleur. Nous devrions apprendre à simplement accepter ce qui est et vivre pleinement notre vie; et à en extraire le meilleur! »
 
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
UNE HISTOIRE JUDICIEUSE
 
 
 
Il y avait une jeune fille aveugle qui se détestait parce qu'elle était aveugle. Elle détestait tout le monde, sauf son petit ami qui l’aimait. Il était toujours là pour elle. Une fois elle lui déclara : «Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi. »
 
Un jour, quelqu'un lui fit don d'une paire d'yeux. Une fois les bandages ôtés, elle fut capable de voir tout ce qui l’entourait, y compris son petit ami.
 
Il lui demanda: «Maintenant que tu peux voir le monde, veux-tu te marier avec moi? 
Regardant son petit ami la fille vit qu'il était aveugle. La vue de ses paupières fermées la choqua. Elle n’avait pas prévu cela. La pensée de les regarder le restant de sa vie l'amena à refuser de se marier avec lui.
 
Son petit ami la quitta en larmes et quelques jours plus tard lui écrivit un petit mot: «Ma chère, prend bien soin de tes yeux, car avant d’être à toi, ils étaient à moi. »
 
C’est souvent de cette façon que le cerveau humain fonctionne lorsque nous changeons de statut. Seul très peu se souviennent de ce qu’était la vie avant, et de ceux qui étaient toujours à leurs côtés dans les situations les plus douloureuses.
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
LA VIE EST UN CADEAU 
 
 
Aujourd'hui avant de dire un mot désobligeant - Pensez à quelqu'un qui ne peut pas parler.
Avant de vous plaindre le goût de vos aliments - Pensez à quelqu'un qui n'a rien à manger.
Avant de vous plaindre de votre époux ou épouse - Pensez à quelqu'un qui cherche désespérément un compagnon.
Aujourd'hui, avant de vous plaindre de la vie - Pensez à quelqu'un qui est mort trop tôt.
Avant de vous plaindre de vos enfants - Pensez à quelqu'un qui désire des enfants, mais qui est stérile.
Avant de vous plaindre de la saleté de votre maison que quelqu'un n’a pas nettoyée ou balayée - Pensez aux gens qui vivent dans les rues.
Avant de gémir sur la distance que vous avez à conduire penseZ à quelqu'un qui doit parcourir la même distance à pieds.
Et quand vous êtes fatigué et vous plaignez de votre travail - Pensez aux chômeurs, aux handicapés, et à ceux qui aimeraient avoir votre travail.
 
Mais avant de penser à désigner du doigt ou de condamner quelqu’un-
Souvenez-vous que pas un de nous est sans péché.
Et quand des pensées déprimantes vous assaillent -
Mettez un sourire sur votre visage et pensez: vous êtes vivant et toujours là.
 
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
DISTANCE ENTRE LES COEURS
 
 
 
Un grand personnage demanda à ses disciples: «Pourquoi crions-nous lorsque nous sommes en colère? Pourquoi les gens crient-ils les uns sur les autres quand ils sont en colère?
 
Les disciples réfléchirent un moment, l'un d'eux répondit: «Nous crions parce que nous perdons notre calme».
 
«Mais, pourquoi crier lorsque l'autre personne est juste à côté de vous? demanda le Maître.
« N’est-il pas possible de parler, de se parler mutuellement d'une voix douce? Pourquoi crier après une personne lorsque vous êtes en colère ?
Les disciples donnèrent différentes réponses mais aucune ne satisfaisaient le Maître.
 
Finalement, il expliqua: «Quand deux personnes sont en colère l’une envers l'autre, leurs cœurs sont très loin l’un de l’autre. Pour couvrir cette distance, elles doivent crier pour être en mesure de s'entendre.
Plus elles sont en colère, plus elles auront à crier pour s’entendre à cette grande distance ».
 
Puis le Maître demanda : « Que se passe-t-il lorsque deux personnes s’aiment? Elles ne se parlent pas en criant, mais elles se parlent doucement, pourquoi?
Parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre elles est très petite ... »
 
Le Maître continua : « Quand elles s’aiment encore plus fort, que se passe-t-il?
Elles ne se parlent pas, elles murmurent et leur amour les rapproche encore plus près l’une de l'autre.
A la fin elles n’ont même plus besoin de murmurer, elles se regardent l’une l'autre et c’est tout. Voilà comment sont proches deux personnes lorsqu’elles s’aiment. »
 
MORAL: Lorsque vous discutez ne laissez pas vos cœurs éloignés, ne dites pas de paroles de colère qui vous éloignent les uns des autres.
 
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
UNE HISTOIRE QUI VAUT LA PEINE D'ÊTRE LUE ..
 
 
 
Une fois un roi appela tous ses sages et leur demanda : « Y-aurait-il un mantra ou suggestion qui fonctionnerait dans toutes les situations, dans tous les circonstances, en tout lieu et en tout temps. Quelque chose qui pourrait m’aider quand aucun d'entre vous n’est disponible pour me conseiller. Dites-moi existe-t-il un mantra? »
 
La question du roi rendait tous les sages perplexes. Une réponse pour toutes les questions?
Quelque chose qui fonctionne partout, dans toutes les situations?
Pour toutes les joies, tous les chagrins, chaque défaite et chaque victoire? Ils réfléchissaient et
réfléchissaient.
 
Après une longue discussion, un vieil homme a suggéré une solution qui plut à tous. Ils allèrent voir le roi et lui donnèrent quelque chose d'écrit sur un papier, mais à condition que le roi n’ait pas la curiosité de le regarder. Le roi ne pourra le regarder que lorsqu’il se retrouvera seul en extrême danger et qu’il semblera n’y avoir aucune solution. Seulement alors, il pourra le regarder. Le Roi mit le document sous son anneau de diamant.
 
Quelques jours après, les voisins ont attaqué le royaume. C’était l'attaque surprise de la coalition des ennemis du roi. Le roi et son armée combattirent bravement, mais perdirent la bataille. Le Roi dut fuir sur son cheval. Les ennemis le suivaient.
 
Son cheval l'a emmené loin dans la jungle. Il pouvait entendre les  nombreuses troupes de chevaux qui le suivaient et le bruit se rapprochait de plus en plus. Soudain le roi se trouva à la fin de la route - cette route n’allait nul part. En dessous il y avait une vallée rocheuse de trois cents mètres de profondeur. S’il sautait s’en serait fini et il ne pouvait pas faire demi-tour, car c’était une petit route. Le bruit des chevaux ennemis se rapprochait à grand galop. Le roi est devenu agité.
Il semblait n’y avoir aucune solution.
Puis, soudain, il aperçut le diamant de son anneau qui brillait dans le soleil, et il se rappela le message caché dans l'anneau. Il ouvrit le diamant et lut le message. Le message était très court, mais très fort. Le message était – « Cela aussi passera ».
 
Le roi lut, il le relut à nouveau. Soudain, quelque chose le frappa - Oui! Cela passera aussi. Il y a seulement quelques jours, je profitais de mon royaume. J’étais le plus puissant de tous les rois. Pourtant, aujourd'hui, le Royaume et tous ses avantages ont disparu. Je suis ici essayant d'échapper à mes ennemis. Tout comme ces jours d’opulence ont disparus, ce jour de danger aussi passera.
 
Le calme est revenu sur son visage. Il resta là debout. L'endroit où il se trouvait était de toute beauté. Il ignorait qu'un endroit d’une telle beauté fasse aussi partie de son Royaume. La révélation du message eut un grand effet sur lui. Il se détendit et oublia ceux qui le suivaient.
 
Après quelques minutes, il se rendit compte que le bruit des chevaux et de l'ennemi qui le poursuivaient, s’éloignait. Ils s’étaient engagés dans une autre partie de la montagne et n’étaient pas sur ce chemin.
Le roi était très courageux, réorganisa son armée et combattit  de nouveau. Il battit l'ennemi et retrouva son empire perdu. Quand il revint dans son empire après la victoire, il fut reçu en fanfare aux portes de la capitale qui se réjouissait de la victoire. Tout le monde était dans une ambiance festive.
De toute part, de chaque maison des fleurs étaient  jetées sur le roi.
Les gens dansaient et chantaient. Pendant un moment, le roi se disait : «Je suis le plus courageux et le plus grand des rois. Il n’est pas facile de me battre ..:
 
A la vue de toute la réception et la célébration un ego émergeait en lui. Soudain le diamant de sa bague étincela dans la lumière du soleil et lui rappela le message. Il l'ouvrit et le lut encore: «Cela aussi passera »  Il devint silencieux. 
Son visage subit un changement total -de fier il se transforma en un état d'humilité absolue.
 
Si, cela aussi va passer, cela ne vous appartient pas. La défaite n’était pas la vôtre, la victoire non plus. Vous êtes juste un observateur. Tout passe. Nous sommes témoin de tout cela. Nous sommes celui qui perçoit. La vie va et vient. Le bonheur vient et va. Douleur va et vient.
 
Maintenant que vous avez lu cette histoire restez simplement  assis en silence et évaluez votre propre vie.
 
Pensez aux moments de joie et de victoire dans votre vie. Pensez aux moments de chagrin et de défaite. Sont-ils permanents?  Ils viennent tous et passent. La vie passe simplement. Il y avait des amis dans le passé qui ont disparus. Les amis d’aujourd’hui aussi partiront. Il y aura de nouveaux amis demain. Eux aussi s’en iront. Il y avait des ennemis dans le passé. Ils ont disparu. Il peut y avoir des ennemis dans le présent. Eux aussi partiront. Il y aura de nouveaux ennemis demain et … eux aussi s’en iront.
 
Il n’y a rien de permanent dans ce monde. Tout change, sauf la loi du changement. Réfléchissez, prenez du recul. Vous avez assisté à tous les changements. Vous avez survécu à tous les revers, toutes les défaites et toutes les douleurs. Tous ont passé. 
S’il y a des problèmes dans le présent, eux aussi passeront. Parce que rien ne reste pour toujours. 
La joie et la tristesse sont les deux faces de la même médaille. Toutes deux passeront.
 
Qui êtes-vous en réalité? Apprenez à connaître votre vrai visage. Votre visage n’est pas votre vrai visage.
Il changera  avec le temps. Cependant, il y a quelque chose en vous, qui ne changera pas, il demeurera inchangé. Qu'est-ce qui est immuable? Ce n'est rien d’autre que votre véritable soi. Vous êtes juste un témoin du changement.
 
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
JE CROIS ........     
 
Un certificat de naissance prouve que nous sommes nés.
Un certificat de décès prouve que nous sommes morts.
Des photos prouvent que nous avons vécu!
Asseyez-vous. . . Détendez-Vous. . . Et lisez lentement.
 
Je Crois ...
Uniquement, parce que deux personnes se querellent, cela ne signifie pas qu’elles ne s’aiment pas.
Et réciproquement, uniquement parce qu'elles ne se querellent pas, que cela signifie qu’elles s’aiment.
 
Je Crois ...
Que nous n’avons pas à changer d’amis si nous comprenons que les amis changent.
 
Je Crois ...
Que, peu importe si un ami est bon, s’il vous fait parfois du mal, vous devez lui pardonner.
 
Je Crois ...
Qu’une véritable amitié continue de grandir, même à grande distance. Il en est de même pour le véritable amour.
 
Je Crois ...
Ce que vous pouvez faire quelque chose en un instant qui vous blessera pour la vie. 
 
Je Crois ...
Qu'il me faudra beaucoup de temps pour devenir la personne que je veux être.
 
Je Crois ...
Que vous devriez toujours quitter ceux que vous aimez avec des mots d'amour. C’est peut être la dernière fois que vous les voyez.
 
Je Crois ...
Que vous pouvez continuer plus longtemps que vous ne le pensiez.
 
Je Crois ...
Que nous sommes responsables de ce nous faisons, peu importe ce que nous ressentons.
 
Je Crois ...
Que, soit vous contrôlez votre comportement, soit c’est lui qui vous contrôle.
 
Je Crois ...
Les héros sont les personnes qui font ce qui doit être fait, quand cela doit être fait, quelles qu’en soient les conséquences.
 
Je Crois ...
Que l’argent est une mauvaise façon de marquer des points.
 
Je Crois ...
Que mon meilleur ami et moi pouvons tout faire ou rien, et passer le meilleur temps.
 
Je Crois ...
Que parfois, vous vous attendiez à ce que des personnes vous enfoncent lorsque vous êtes  en bas, et ce seront  celles qui vous secourront.
 
Je Crois ...
Que, parfois, lorsque je suis en colère, j’ai le droit d'être en colère, mais cela ne me donne pas le droit d'être cruel.
 
Je Crois ....
Que la maturité a plus à voir avec le genre d'expériences que vous avez eu, et ce que vous en avez appris  ...... et moins à voir avec le nombre d'anniversaires vous avez célébrés.
 
Je Crois ...
Que ce n’est pas t toujours suffisant  d’être pardonné par les autres. Parfois, vous devez apprendre à vous pardonner …
 
Je Crois ...
Que, peu importe ce qui vous aura brisé le cœur, le monde ne s’arrêtera pas de tourner.
 
Je Crois ...
Que notre environnement et les circonstances ont peut-être influencé ce que nous sommes, mais nous sommes responsables de ce que nous devenons.
 
Je Crois ...
Que vous ne devriez  pas être si désireux de découvrir un secret. Il pourrait changer votre vie pour toujours.
 
Je Crois ...
Que deux personnes peuvent regarder exactement la même chose et voir quelque chose de totalement différent.
 
Je Crois ...
Que votre vie peut être changée en quelques heures par des personnes que vous ne connaissez même pas.
 
Je Crois ...
Que même lorsque vous pensez que vous n’avez plus rien à donner, si un ami vous appelle à l’aide......... vous trouverez la force pour l’aider.
 
Je Crois ...
Que les diplômes sur le mur ne font pas de vous un être humain respectable.
 
Je Crois ...
Que les personnes dont vous vous souciez le plus dans la vie vous sont enlevées trop tôt.
 
Je Crois ...
Que vous devriez envoyer cela à toutes les personnes en qui vous croyez.  Comme je viens de le faire.
 
Les personnes les plus heureuses n’ont pas nécessairement le meilleur de tout; elles tirent simplement le meilleur de tout.
 
Merci à vous, à vous toutes  les merveilleuses personnes, qui m’aidez tout au long de ce voyage de la vie ...
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
FAITES CE QUE VOUS DICTE VOTRE COEUR ...
 
 
L’horreur saisit le cœur d'un soldat de la Première Guerre mondiale, lorsqu’il vit son ami d’enfance tomber  au cours de la bataille. Le soldat  demanda à son lieutenant, s’il pouvait aller chercher son camarade qui était tombé. « Vous pouvez y aller », déclara le lieutenant : « mais je ne pense pas que cela vaille la peine. Votre ami est probablement mort et vous pouvez  risquer votre vie. »
 
Les paroles du lieutenant n'eurent  pas d'effet, et le soldat  y est allé malgré tout.
Miraculeusement, il réussit à atteindre son ami, le hissa sur son épaule et le ramena à la tranchée de leur compagnie. L'officier examina le soldat blessé, puis regarda gentiment son ami …
 
«Je vous avais prévenu que cela serait inutile», dit-il. «Votre ami est mort et vous êtes mortellement blessé. « Cela valait la peine, Monsieur, » répondit le soldat.  « Que voulez-vous dire par la peine? »  répondit le lieutenant. « Votre ami est mort. » « Oui, Monsieur, » répliqua le soldat , « mais ça valait la peine parce que lorsque je suis arrivé près de lui, il était encore vivant et j’ai eu la satisfaction de l'entendre me dire .... « Jim ... Je savais que tu viendrais ».
 
De nombreuses fois dans la vie, que ce soit pour une chose qui en vaille la peine ou pas, cela dépend vraiment de la façon dont vous la considérez. Prenez tout votre courage et faites ce que vous dicte votre cœur,  faites en sorte de ne pas avoir à regretter plus tard dans votre vie de ne pas l’avoir fait.
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
SUPER PLAISANTERIE
 
Un beau jour, un chauffeur de bus est allé au garage de bus, a démarré son bus, et commença son circuit.
Pas de problèmes pour les premiers arrêts, quelques personnes sont montées, quelques autres sont descendues, et les choses en général se sont bien passées.
 
 À l'arrêt suivant, cependant, est montée une grande carcasse de 2mètres 10. Un gars bâtit comme un lutteur, les bras ballants jusqu’au sol.
Il fixa le conducteur et annonça : « Grand John ne paie pas! » puis alla s’assoir à l'arrière.
Le chauffeur ne mesurait qu’un mètre cinquante, était mince et foncièrement doux ... Naturellement, il ne discuta pas avec Grand John, mais il n’était pas heureux de cela.
 
 Le lendemain, la même chose se passa- Grand John monta à nouveau, et déclara :
« Grand John ne paie pas! » et s’assit.
Les jours suivants il fit de même.
 
Cela irritait le chauffeur du bus, qui commença à en perdre le sommeil au sujet de la façon dont Grand John tirait avantage de sa taille.
 
Enfin, n'y tenant plus. Ils'engagea dans un programme de modelage du corps : le karaté, le judo et toutes sortes de bonnes choses.
 
 À la fin de l'été, il était devenu assez fort; Aussi, le lundi suivant, lorsque Grand John monta dans le bus et déclara : « Grand John ne paie pas! »  Le conducteur s’est levé, lança un regard furieux et cria: «Et pourquoi pas? »
 
L’air étonné Grand John réponduit: « Grand John a un laissez-passer d'autobus. »
 
Morale de l'histoire: d'abord être sûr qu’il y a un problème avant de travailler dur pour le résoudre.
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
HISTOIRE DU SINGE ET DU CROCODILE 
 
Il était une fois un crocodile vivant dans un lac proche d’un mûrier. Un singe vivait sur cet arbre. Il se nourrissait de ses fruits et en laissait tomber quelques-uns dans le lac et le crocodile les mangeait. À la longue, le singe et le crocodile devinrent de bons amis. Un jour, le crocodile invita le singe à venir chez lui en disant : « Mon cher ami ! Je mange chaque jour les fruits que tu fais tomber dans le lac et j’en suis très heureux. Je veux te rendre la pareille en t’invitant à venir dîner chez moi. » La requête surprit le singe : « Ce crocodile a-t-il une maison sur terre ? Où vit-il ? » 
 
En fait, les singes sont très intelligents. La race humaine descend des singes. Pour finir, après avoir bien réfléchi à la question, le singe accepta l’invitation à dîner du crocodile, lui demandant néanmoins : « Tu vis dans l’eau; moi, je ne peux entrer dans l’eau et toi tu ne peux en sortir, dès lors comment puis-je me rendre chez toi ? » Le crocodile suggéra : « Mon ami ! Mon corps est large, tu peux t’asseoir sur mon dos et je te transporterai jusque chez moi. » Juste avant d’avoir atteint l’autre extrémité du lac, le crocodile révéla au singe son intention  véritable : « Ma femme souhaite manger le cœur d’un singe, c’est pourquoi je t’ai amené à cet endroit. » Le singe réfléchit un instant et lui répondit habilement : « Ô crocodile, tu es un écervelé ! Pourquoi ne m’as-tu pas dit cela avant que je descende de l’arbre ? Moi aussi, je serai heureux que ta femme soit satisfaite. Tu le sais, sur l’arbre je saute toujours d’une branche à l’autre, aussi ai-je pris l’habitude d’attacher mon cœur à une branche de peur qu’il ne tombe quand je saute. S’il te plaît, reconduis-moi à l’arbre afin que je puisse reprendre mon cœur et revenir avec toi. » Le crocodile crut les paroles du singe.
 
Le crocodile possède une grande force physique, mais, comme les gens soi-disant éduqués des temps présents, il n’est pas intelligent. Il crut les paroles du singe et le ramena à son arbre. Quand ils atteignirent la rive, le singe quitta immédiatement le dos du crocodile et grimpa à l’arbre. En position avantageuse, il se moqua de lui : « Ô stupide crocodile ! Ne sais-tu pas que le cœur ne peut être séparé du corps et gardé à un endroit particulier ? Tu es un idiot. Je ne désire plus poursuivre notre relation. En retour de l’amitié que je t’offrais, n’as-tu pas tenté de me tuer ? Est-ce la gratitude que tu devais me témoigner ? » Sitôt dit, sitôt fait, le singe mit fin à son amitié avec le crocodile. 
 
Un ami véritable est celui qui est à nos côtés dans les moments heureux comme dans les moments difficiles. 
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
LA BONNE LANGUE ET LA MAUVAISE LANGUE
 
Il était une fois un roi qui voulait avoir une exposition sur les articles qui rendent les gens heureux. De nombreux articles furent apportés comme des fleurs, des fruits, des livres, des instruments de musique, des bonbons, ornements etc.
Roi passa devant tous, mais son attention fut attirée par le modèle d’une langue en argile appelé : « Bonne langue. » Roi envoya chercher le sculpteur pour qu'il lui en explique la raison. 
 
Le sculpteur répondit: «Sir, toutes les autres choses donnent un bonheur momentané. Une bonne langue par ses paroles douces, par ses mots d’amour et de sympathie procure le bonheur pour toujours. Elle donne de l'espoir et remonte le moral face à la souffrance, de la force et de la confiance devant la faiblesse et de la sympathie et de l'amour pour les orphelins ». Le Roi lui donna avec bonheur un sac plein de pièces d'or.
 
Le même roi voulait aussi avoir une exposition sur les choses qui rendent les gens malheureux. La salle fut remplie de bâtons, de fouets, de couteaux, d’épées, des plantes épineuses, des fruits amers, du poison, de l'alcool, des aboiements de chiens, de corbeaux qui croassant et un modèle en argile représentant de grands yeux rouges, une langue noire narguant un pauvre homme maigre et affamé, appelé : « Mauvaise langue. » 
 
Le sculpteur expliqua au roi: «Sir, une mauvaise langue peut tuer les autres bonheurs, la joie, détruire leur espoir et leur courage et les pousser dans le bourbier de la misère. Elle blesse le cœur à jamais et est le pire ennemi de l'homme. »
 
Lorsque la langue reste derrière les dents, elle permet de profiter de la nourriture, elle permet de parler de manière efficace et devient utile. Hors des de ses limites elle ne peut pas fonctionner. Ainsi sont les êtres humains, quand ils dépassent leurs limites.
 
 
 
ligne_roulante001.gif
 
 
 UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR
Edith Merckx
 
 
Quand je suis rentré ce soir-là, et que ma femme a servi le dîner, je lui tenais la main et déclarais: « J'ai quelque chose à te dire. » Elle s'assit et mangea tranquillement. J'ai observé la douleur dans ses yeux.
 
Tout à coup, je ne savais pas comment ouvrir ma bouche. Mais je devais lui dire ce que je pensais : « Je veux divorcer ». J'ai soulevé le sujet calmement. Elle ne semblait pas être ennuyé par mes paroles, bien au contraire elle me demanda doucement : pourquoi?
 
J'ai évité la question. Cela la mit en colère. Elle a jeté les couverts et me cria : tu n'es pas un homme! Cette nuit-là, on ne s’est pas parlé l’un l'autre. Elle pleurait. Je savais qu'elle voulait savoir ce qui était arrivé à notre mariage. Mais je ne pouvais lui donner une réponse satisfaisante, elle avait perdu mon cœur, car il s’était tourné vers Jane. Je ne l'aimais plus du tout, j’avais juste pitié d’elle.
 
Avec un profond sentiment de culpabilité, j'ai rédigé une lettre de divorce, qui stipulait qu'elle pouvait avoir notre maison, notre voiture, et 30% du capital de ma société. Elle la regarda, puis la déchira en mille morceaux. La femme qui avait passé dix ans de sa vie avec moi était devenue une étrangère. J’étais désolé pour elle et pour la perte de temps, de ressources et d'énergie, mais je ne pouvais pas reprendre ce que j'avais dit car j'aimais Jane sincèrement. Enfin, elle a crié haut et fort en face de moi, et c'est ce que je m'attendais à voir. Pour moi son cri était en fait une sorte de libération. L'idée d'un divorce qui m'avait obsédée pendant plusieurs semaines semblait être plus ferme et plus clair maintenant.
 
Le lendemain, je suis rentré très tard et l’ai trouvée en train d’écrire quelque chose à la table. Je n'ai pas pris le souper, mais je suis allé directement au lit et m'endormi très vite parce que j'étais fatigué après une journée bien remplie avec Jane. Lorsque je me suis réveillé, elle était toujours là au bureau. Je n'y ai pas prêté attention, je me suis retourné et ai encore dormi.
 
Dans la matinée, elle a présenté ses conditions de divorce: elle ne voulait rien de moi, mais elle avait besoin d'un mois de préavis avant le divorce. Elle a demandé que, dans cette période d'un mois nous aurons tous deux à lutter pour vivre une vie aussi normale que possible. Ses raisons sont simples: notre fils aura ses examens dans un mois, et elle ne voulait pas lui perturber le moral par notre mariage brisé.
 
Ce fut agréable pour moi. Mais elle avait quelque chose de plus, elle m'a demandé de me rappeler comment je l'avais transporté dans la chambre nuptiale le jour de notre mariage. Elle a demandé que tous les jours pendant la durée du mois, je l'emmène hors de notre chambre à la porte chaque matin. Je croyais qu'elle devenait folle. Afin de rendre nos derniers jours ensemble agréables, j'ai accepté sa demande bizarre.
 
J'ai parlé à Jane des conditions de divorce de ma femme.  Elle éclata de rire, et trouva cela absurde :        « Peu importe les méthodes qu’elle appliquera, elle doit faire face au divorce », dit-elle avec mépris.
 
Ma femme et moi n'avions pas eu de contact de corps depuis que mon intention de divorce avait été explicitement exprimée. Donc quand je l'ai portée le premier jour, nous avons tous deux paru maladroits. Notre fils applaudit derrière nous, disant : « papa tient maman dans ses bras. » Ses paroles m'ont apporté un sentiment de douleur. De la chambre au salon, puis à la porte, j'ai marché plus de dix mètres avec elle dans mes bras. Elle ferma les yeux et demanda doucement, ne dis rien à notre fils au sujet du divorce. J'ai hoché la tête, me sentant quelque peu bouleversé. Je l’ai posée devant la porte. Elle est partie attendre le bus pour aller au travail. J'ai conduit seul vers le bureau.
 
Le deuxième jour, nous l’avons fait beaucoup plus facilement. Elle se pencha sur ma poitrine. Je pouvais sentir le parfum de son chemisier. J'ai réalisé que je n'avais pas regardé cette femme attentivement  depuis une longue période. J'ai pris conscience qu'elle n'était pas jeune non plus. Il y avait des fines rides sur son visage, ses cheveux grisonnaient! Notre mariage avait fait des ravages sur elle. Pendant une minute, je me suis demandé ce que j'avais fait d’elle.
 
Le quatrième jour, quand je l'ai soulevée, j’ai senti en retour un sentiment d'intimité. Elle a été la femme qui avait donné dix ans de sa vie pour moi. Le cinquième jour, et le sixième, j'ai compris que notre sentiment d'intimité renoué était croissant. Je n'ai rien dit à Jane à ce sujet. Il devenait plus facile de la porter au fur et à mesure que le mois s'écoulait. Peut-être que la séance d'entraînement quotidienne me rendait  plus fort.
 
Et, un matin, elle se mit à chercher quoi porter. Elle a essayé quelques robes mais ne pouvait pas en trouver une qui lui convienne. Puis elle soupira : « toutes mes robes ont grandi ». J'ai soudain réalisé qu'elle avait tellement maigri, c'était la raison pour laquelle je pouvais la porter plus facilement.
 
Tout à coup, cela m'a frappé ... elle avait enduré tant de douleur et d'amertume dans son cœur. Inconsciemment, j'ai tendu la main et lui ai  touché la tête.
 
Notre fils est arrivé à ce moment-là et déclara: « Papa, il est temps de porter maman. » Pour lui, voir son père portant sa mère était devenue une partie essentielle de sa vie. Ma femme fit un geste à notre fils de venir plus près et le serra étroitement. Je tournais mon visage parce que j'avais peur, je pourrais changer d'avis à la dernière minute. Je l’ai alors prise dans mes bras, marchant de la chambre, à travers le salon, dans le couloir. Elle mit doucement et naturellement ses mains autour de mon cou. Je l'ai serrée contre moi. C’était comme le jour de notre mariage.
 
Mais son poids beaucoup plus léger m'a rendu triste. Le dernier jour, lorsque je l'ai tenue dans mes bras, je pouvais à peine bouger d'un pas. Notre fils était allé à l'école. Je l'ai tenue fermement et lui dit: « Je n'avais pas remarqué que notre vie manquait d'intimité. »
 J'ai conduit et suis allé au bureau .... J’ai sauté de la voiture rapidement sans verrouiller la porte. J'avais peur qu’il soit tard pour moi de changer d'avis ... Je pris les escaliers. Jane ouvrit la porte et je lui ai annoncé : « Désolé, Jane, je ne veux plus divorcer. »
 
Elle me regarda, étonnée, puis toucha mon front : « As-tu de la fièvre? » Demanda-t-elle. J’ai enlevé sa main de ma tête : « Désolé, Jane », je répétais : « je ne vais pas divorcer » !  Ma vie conjugale était ennuyeuse sans doute parce qu'elle et moi n'avions pas valorisé les détails de nos vies, et non parce que nous ne nous aimions plus. Maintenant je me rends compte que depuis que je l'ai amenée à mon domicile le jour de notre mariage, je suis censé la garder jusqu'à ce que la mort nous sépare ».
 
 Jane semblait soudainement se réveiller. Elle m'a donné une forte gifle puis claqua la porte et fondit en larmes. Je descendis et m'en allais. À la boutique de fleurs sur le chemin, j'ai commandé un bouquet de fleurs pour ma femme. La vendeuse m'a demandé ce qu’elle pouvait écrire sur la carte. J'ai souri et j’ai écrit : Je te porterai chaque matin jusqu'à ce que la mort nous sépare.
 
Le soir je suis arrivé à la maison, des fleurs dans les mains, un sourire sur mon visage. Je montais les escaliers, mais seulement, hélas, pour trouver ma femme dans le lit, morte. Ma femme avait lutté contre le cancer depuis des mois et j'ai été tellement occupé avec Jane, que je ne  l’avais même pas remarqué. Elle savait qu'elle allait mourir bientôt et elle a voulu me sauver de la réaction négative de notre fils, au cas où nous aurions divorcé. Du moins, aux yeux de notre fils - je suis un mari aimant ... .
 
Leçon : Les petits détails de votre vie de couple, sont ce qui importe vraiment dans une relation. Ce n'est ni la maison, la voiture, la propriété, l'argent à la banque. Ceux-ci créent un environnement propice pour le bonheur mais ne peuvent pas donner le bonheur en eux-mêmes.
 
Donc, trouver du temps pour être l'ami de votre conjoint(e) et de faire des petites choses l'un pour l'autre, qui construisent l'intimité dans la vie de couple.
Ainsi donc, vous aspirerez à une vie agréable.
 
-Si vous ne partagez pas ceci, rien ne vous arrivera.
 
-Si vous le faites, vous allez peut-être sauver un mariage.
 
Beaucoup d'échecs de la vie sont dus au fait que les gens ne se rendent pas compte à quel point ils étaient près du succès au moment où ils ont abandonné.
 
 
ligne_roulante001.gif
 
Vive la vie ! 
 
Dites à votre conjoint,  vos enfants, vos parents, vos amis que vous les aimez !
Faîtes des choses ensemble !
Créez des souvenirs !
Tissez de l’amour !
Vivez !
 
 
 
ligne_2_018.gif

Date de création : 20/07/2015 @ 12:00
Dernière modification : 20/07/2015 @ 14:34
Catégorie : C.R.I.-E.V.H.
Page lue 2576 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Pensée du jour
 
  ycoeur17.gif
Chaque matin, posez-vous cette question : « Quelle est la grande victoire que je dois viser dans cette vie, à laquelle me préparent ces épreuves ? » Rappelez-vous que votre corps est le char, l'intellect le conducteur, que les désirs sont les routes où vous vous aventurez, tiré par la corde des attachements aux sens, et la liberté est le but ; le Soi Divin intérieur devrait être votre Guide et votre But. Si vous aspirez à échapper aux conséquences de la naissance et de la mort, nettoyez votre mental si efficacement qu'il soit presque éliminé. Cela n'est possible que lorsque vous vous identifiez avec le Résident qui en vous, plutôt qu'avec le corps! Votre corps est le coffret de l'Âme, obtenu en récompense des activités personnelles de corps et du mental. Lorsque vous vivez dans la conscience du Divin omniprésent, vous vivez dans l'amour - l'amour déferlant en vous et à travers vous, vers tous ceux qui vous entourent. Vous expérimenterez naturellement et continuellement, l'amour, la paix et la joie.
ycoeur17.gif  
 
Mode d'emploi

Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.

Les diaporamas
Éphéméride
Samedi
16
Décembre 2017

Bonne fête à toutes les
Alice


C'était aussi un 16 Décembre
1993

En France, le Pr Cohen publie la première carte complète du génome humain.


Né(e) un 16 Décembre 1963
Benjamin Bratt

Vous venez de

En ligne


Canada Canada : 2
Italy Italy : 9
United Kingdom United Kingdom : 15
United States United States : 3

Visiteurs/pays cette année

2
Algeria Algeria 1
Australia Australia 19
Austria Austria 15
Azerbaijan Azerbaijan 1
Belgium Belgium 20
Brazil Brazil 12
Canada Canada 4371
China China 7
Congo Congo 1
Costa Rica Costa Rica 1
Czech Republic Czech Republic 3
Denmark Denmark 15
Dominican Republic Dominican Republic 1
Egypt Egypt 3
Estonia Estonia 1
Europe Europe 1
Finland Finland 1
France France 2693
French Polynesia French Polynesia 1
Germany Germany 647
Greece Greece 7
Guinea Guinea 10
Haiti Haiti 6
Hong Kong Hong Kong 1
Hungary Hungary 9
India India 3
Indonesia Indonesia 2
Ireland Ireland 2
Israel Israel 7
Italy Italy 27399
Japan Japan 14
Kazakhstan Kazakhstan 1
Korea Korea 2
Kuwait Kuwait 81
Lebanon Lebanon 2
Luxembourg Luxembourg 4
Malaysia Malaysia 1
Mali Mali 4
Marocco Marocco 1
Mexico Mexico 4
Netherlands Netherlands 72
New Zealand New Zealand 1
Norway Norway 47
Pakistan Pakistan 1
Philippines Philippines 1
Poland Poland 31
Portugal Portugal 2
Romania Romania 17
Russia Russia 257
Rwanda Rwanda 1
Saint Kitts and Nevis Saint Kitts and Nevis 1
Slovak Republic Slovak Republic 10
South Africa South Africa 4
Spain Spain 13
Sweden Sweden 46
Switzerland Switzerland 52
Taiwan Taiwan 8
Thailand Thailand 1
Turkey Turkey 1
Ukraine Ukraine 14
United Arab Emirates United Arab Emirates 6
United Kingdom United Kingdom 49272
United Kingdom United Kingdom 73716
United States United States 4342
United States United States 6134
ivory coast ivory coast 3

Vous venez de :

^ Haut ^