Texte à méditer :  

Lorsque vous ignorez vos défauts et exagérez les défauts des autres, vous pratiquez la violence.

    


La bouée de sauvetage

Fermer Bouée de sauvetage

Fermer C.R.I.-E.V.H.

Fermer Pédagogie

Fermer Livres

Valeurs humaines

Fermer La vérité

Fermer L'action juste

Fermer L'amour

Fermer La paix

Fermer La Non-Violence

E. V. H.
Le cercle d\'étude

Les pensées du jour

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
163 Abonnés
Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 54 membres


Connectés :

( personne )
Recherche




La Paix - 04- Compréhension, Pardon, Gratitude

 

 Compréhension, Pardon, Gratitude

 

 
Objectif : encourager la compréhension que le ressentiment nous empoisonne, et que le pardon nous donne force et bien être. 
 
Mots clés : décision, descendance, environs, sans le sou, population, riskshaw (genre de pousse-pousse souvent motorisé) 
 
CITATION:
Le Pardon est le parfum que répand la violette sur le talon de celui qui l’a écrasée.
Mark Twain
 
La Gratitude est la mémoire du cœur
Proverbe français
 
Que signifient ces deux citations ? Voyez-vous un lien entre le pardon et la gratitude ?
 
Assise silencieuse :
 
Asseyez-vous confortablement, vous n’avez pas de contact avec vos voisins –
 
le dos bien droit – les mains sur les cuisses – tournées vers le haut, comme des petites coupelles – voilà, c’est cela —
 
et maintenant -- vous imaginez tout autour de vous, une grosse boule de lumière dorée qui vous entoure et vous protège – elle représente votre espace, dans lequel personne n’a le droit de pénétrer –
 
Comme vous vous sentez en sécurité à l’intérieur de cette boule, vous respirez calmement –
A l’inspiration, vous sentez l’air entrer dans vos poumons--
A la pause, vous sentez l’air qui se répand dans votre ventre, vos bras, vos jambes et toute votre tête —
A l’expiration, laissez ressortir l’air de vos poumons et vous recommencez —
Vous sentez l’air entrer -- se répartir dans tout votre corps –
 
les muscles de vos jambes et de vos bras se relâchent, se relaxent – puis vous laissez ressortir l’air de votre poitrine – faîtes cela plusieurs fois –
 
Lorsque vous inspirez, sentez aussi la lumière dorée qui entre dans vos poumons et qui vient éclairer toutes les parties de votre corps
 
Cette belle lumière dorée, vous fait découvrir les zones d’ombres qui se trouvent dans votre corps, votre tête, votre cœur, votre esprit
Ces zones d’ombres représentent vos douleurs, vos malaises, vos peurs, vos colères, vos déceptions, vos tristesses, vos rancunes, votre jalousie, tout ce qui vous perturbe, vous dérange.
 
C’est comme avec le soleil, là où il brille, l’ombre disparaît.
 
Aussi, peu à peu -- sentez -- grâce à l’Amour qu’apporte la lumière dorée, --
sentez que peu à peu, vos zones d’ombre disparaissent ,-- à l’intérieur de vous, tout devient lumineux, calme, tranquille – lumineux, calme, tranquille –
 
Et maintenant -- derrière vos yeux toujours fermés pensez à une personne qui a été désagréable avec vous. Imaginez les sentiments désagréables que vous avez eus envers elle. 
 
Imaginez que ces sentiments se dissolvent. Vous comprenez son attitude.
Pensez à quelque chose de bien et de gentil chez cette personne.
 
Pensez que vous lui pardonnez. Imaginez-vous demander à cette personne de faire quelque chose pour vous qui vous aidera à mieux vous entendre avec elle. 
 
Soyez reconnaissant pour cette amitié. ….
 
Et maintenant ressentez  la Paix qui se dégage de votre compréhension, de votre pardon et de votre gratitude…..
 
1 --2 --3 -- vous êtes ici, dans votre salle de classe, étirez-vous, ouvrez les yeux et souriez à votre voisin.
 
 
HISTOIRE 
 
DENG ZHANG 
par Tessa Hillman
 
 
Quand j’étais enfant, je vivais avec mes parents dans un village à quelques kilomètres de la banlieue de Beijing. Ils avaient droit de n’avoir qu’un seul enfant parce que les autorités craignaient que la population croisse trop rapidement si les familles avaient plus d’un enfant. Après ma naissance, mon père est parti travailler à la ville à Beijing. Il possédait un risckshaw et travaillait très dur pour gagner de l’argent qu’il nous envoyait. Nous ne le voyions pas très souvent. 
 
Lorsqu’il revenait pour ses courts séjours, il était toujours débordant de joie de nous revoir. Les larmes coulaient sur ses joues lorsqu’il nous embrassait. Ma mère préparait un repas très spécial. Elle n’arrêtait pas de sourire quand mon père était là. 
 
En grandissant, j’ai demandé à mon père pourquoi il ne restait pas à la maison avec nous. Il pouvait travailler la terre, comme ma mère, et cultiver des légumes. Nous aurions pu les vendre et gagner assez d’argent pour qu’il reste avec nous. 
 
« Non, non, mon fils », disait-il, « si je restais à la maison, ta mère et moi nous disputerions. Nous ne serions pas heureux. Elle aurait plus d’enfants et nous serions dans le pétrin. C’est la meilleure solution pour nous tous. »
 
Je n’arrivais pas à comprendre mon père. Ma mère était toujours heureuse quand il était à la maison. Pourquoi pensait-il qu’ils se disputeraient ? Elle souriait toujours en sa présence et lorsqu’il repartait elle devenait silencieuse et triste. 
 
Un jour, j’ai décidé de demander à ma mère pourquoi mon père ne restait pas à la maison. Je lui ai demandé si elle pensait qu’ils se disputeraient s’il était là tous les jours. 
 
« Deng Zhang, mon fils, il est parfois difficile d’expliquer nos sentiments à notre enfant. J’aime beaucoup ton père, mais avant que tu ne naisses, lorsque nous vivions tous les deux ensemble ton père et moi, il travaillait déjà à Beijing par moments tout comme aujourd’hui. »
 
Quand je lui ai demandé pourquoi, il a répondu : « Je n’arrive pas à vivre avec une personne toute ma vie. J’ai besoin de passer du temps tout seul, du temps pour réfléchir. Bien que je t’aime, et que je n’ai d’yeux que pour toi, être avec toi toute la journée, tous les jours, serait trop pour moi. Je t’avais prévenu lorsque nous nous sommes mariés, et tu as accepté et  tu as ajouté que tu serais heureuse de me laisser partir par moments. Quand notre enfant naîtra, je m’en irai travailler à la ville. Je t’enverrai de l’argent pour élever notre fils ou notre fille, et je vous rendrai visite de temps en temps, mais ne me demande pas de rester. Cela ne m’est pas possible. » 
 
Ma mère a dit qu’elle était triste que mon père soit au loin, mais elle a accepté la décision. Elle avait accepté de vivre des vies séparées, même avant qu’ils soient mariés, bien qu’elle ait préféré autre chose.
Elle n’était pas la seule dans ce cas – beaucoup de femmes de notre village avaient des maris qui travaillaient loin du foyer.
 
C’était très courant. Aucune des amies de ma mère n’avait son mari à la maison. Certains d’entre eux ne sont jamais revenus après leur départ pour Beijing. Certains envoyaient régulièrement de l’argent, et certains ne le faisaient pas. Certains revenaient sans le sou peut être une fois par an, et leurs femmes les nourrissaient et réparaient leurs vêtements. Eux en retour aidaient à faire le dur travail de réparer la toiture ou d’ajouter une pièce à la maison. Puis ils repartaient. 
 
Ma mère pardonnait à mon père ses longues absences et était reconnaissante lorsqu’il revenait nous voir. Elle apprit à vivre avec cette situation et oubliait sa tristesse quand il était loin. 
 
À la différence de beaucoup de femmes, elle ne lui en voulait pas de ne pas rester avec nous. Elle ne lui criait pas dessus de colère quand il revenait et n’insistait pas auprès de lui pour qu’il reste quand il décidait de repartir. 
 
Elle arrivait à rire et plaisanter avec les autres femmes du village et elles se soutenaient dans les moments difficiles. J’ai grandi sachant que mon père m’aimait et les moments que ma famille passait ensemble étaient très heureux. J’aurais aimé voir davantage mon père, mais il en fut autrement. Si ma mère avait été plus dure envers mon père, il ne serait peut-être plus jamais revenu, comme beaucoup des pères de mes amis.
 
Son pardon lui permit de revenir et elle était reconnaissante pour les moments heureux qu’ils passaient ensembles. 
 
Malheureusement, ma mère mourut quand j’eus douze ans. Mon père était au loin à ce moment-là. Je décidai d’essayer de le trouver lui et son rickshaw à Beijing. Je ne l’ai pas encore trouvé, mais je le cherche toujours. 
 
QUESTIONS :
 
 Complétez vos réponses aux questions 2 à 6 avec des arguments tirés du texte. 
1. Quel titre donneriez-vous à cette histoire ?
2. Pourquoi le père de Deng Zhang est-il parti pour Beijing ?
3. Quelles étaient les bonnes qualités de la mère de Deng Zhang ?
4. Pourquoi put-elle demeurer heureuse ? 
5. Comment se sentait-elle quand son mari partit pour la première fois ?
6. Quelle explication son mari donnait-il lorsqu’il partait à Beijing ?  
7. Comment vous êtes-vous senti quand vous avez entendu l’histoire ?
8. L’histoire vous rappelle-t-elle quelque chose de votre propre vie ? 
 
 
CHANT EN GROUPE 
 
OUVRE TON CŒUR
 
Nourris l’amour qui est en toi
Ouvre ton cœur, laisse le chanter. Il ne peut que t’amener la joie et
Les vertus de la paix telles les valeurs de la compréhension, du pardon et de la gratitude. 
 
L’impatience n’est pas bonne à partager
Elle n’apporte que le désespoir aux autres
Regarde dans ton cœur pour être juste
Chaque leçon de la vie s’y trouve.
 
 
 
ACTIVITE DE GROUPE 
 
1. Réfléchissez à des définitions de la paix. 
 
Il a été donné la définition suivante de la paix :
La paix est l’équilibre du mental, la stabilité émotionnelle et le calme intérieur.
 
Discutez-en. 
 
2. Le jeu de la personne manquante
 
La classe s’assied en cercle. Une personne quitte la pièce et attend dehors. 
Une autre personne s’en va par une autre issue, ou se cache. 
La première personne est invitée à revenir et doit dire qu’elle est la personne  qui manque. 
 
Pour rendre le jeu plus difficile, les élèves peuvent changer de place dans le cercle. 
 
Exercice d’extension Enquête sur le pardon 
 
Donner à chaque élève une photocopie du questionnaire de la page suivante pour mener une enquête. Les élèves peuvent y ajouter d’autres questions. 
 
Les résultats peuvent analysés de manière quantitative et qualitative et exposés. 
 
Différents types de graphiques peuvent être utilisés pour afficher les éléments de preuve, comme des barres, des lignes, un flux, la diffusion et les diagrammes à secteurs
 
Liens vers d’autres sujets 
 
Lien chimie:
Le pardon peut être comparé au fait d’ajouter des substances alcalines à des acides, comme ajouter de l’hydroxyde de potassium dilué à de l’acide sulfurique. Cela peut être comparé au pardon qui neutralise l’effet de relations acides.
 
Lien social:
 Faites des recherches au sujet de la loi chinoise qui limite le nombre d’enfants par famille.
 
Lien géographie:
 Faites des recherches au sujet de la vie d’un mari chinois et père de famille à Beijing.
 
Lien Technologies de l’information:
Réalisez votre propre questionnaire, en ajoutant des questions et des cases à cocher. 
 
QUESTIONNAIRE
 
Entourez les réponses correspondantes
 
 
1. Si vous n’arrivez pas à comprendre ou à faire quelque chose immédiatement, est-ce que vous vous pardonnez ?
 
Oui               Non          Quelques fois          Jamais
 
2. Pensez-vous qu’il est important de se pardonner ainsi qu’aux autres quand des erreurs sont faites ?
 
Oui               Non            Quelque fois          Pas sûr 
 
3. Comment vous sentez-vous quand vous avez pardonné quelque chose à quelqu’un ?
 
   Bien            Pas sûr            Très heureux             Excité            Fier
 
(Vous pouvez cocher autant de cases que vous voulez)
 
4. Hésitez-vous à pardonner ?
 
   Oui          Non          Quelque fois          Jamais 
 
5. Si vous avez répondu oui à la question précédente, est-ce parce que 
 
      Vous ne pensez qu’à des choses négatives 
 
      Vous ne vous estimez pas assez ou vous n’estimez pas assez les autres 
 
      On ne vous a pas exposé comment pardonner 
 
(Vous pouvez cocher autant de cases que vous voulez)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Date de création : 22/03/2015 @ 00:27
Dernière modification : 21/11/2016 @ 23:43
Catégorie : La Paix
Page lue 3629 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Pensée du jour
 
  ycoeur17.gif
Les gens voudraient récolter des fruits de bonnes actions, mais sans faire de bonnes actions ! Vous voulez éviter les conséquences de vos mauvaises actions mais, vous êtes-vous demandé si vous avez arrêté de faire des mauvaises actions ? Vous êtes content quand on vous donne quelque chose, mais éprouvez-vous aussi de la joie à donner ? « On récolte ce que l'on a semé » est une loi inexorable de la vie ! Nul ne peut échapper aux conséquences de ses actions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Si vous voulez jouir d'un bonheur durable, emplissez votre esprit de pensées pures, et votre de cœur de bons sentiments. Les bonnes pensées et les actions généreuses et altruistes purifieront votre cœur. Au cours de votre voyage sur terre, votre corps peut être comparé à une charrette, et votre cœur à un cheval. Si vous ne nourrissez pas bien votre cheval/cœur, le voyage risque de mal se passer. Donnez à votre cheval/cœur du bon fourrage, sous forme de bonne compagnie, de bonne conduite et de bonnes pensées. Et n'oubliez pas d'offrir toutes vos actions à Dieu !
ycoeur17.gif
 

 

Mode d'emploi

Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.

Les diaporamas
Éphéméride
Lundi
24
Septembre 2018

Bonne fête à tous les :
Thècle


C'était aussi un 24 Septembre
1941

De Gaulle crée à Londres le Conseil National de la Résistance.


Né(e) un 24 Septembre 1951
Pedro Almodovar

Vous venez de

En ligne


United States United States : 30

Visiteurs/pays cette année

Afghanistan Afghanistan 1
Australia Australia 23
Austria Austria 10
Bangladesh Bangladesh 1
Belarus Belarus 3
Belgium Belgium 10
Brazil Brazil 5
Bulgaria Bulgaria 1
Burkina Faso Burkina Faso 2
Canada Canada 280
Chile Chile 1
China China 8
Costa Rica Costa Rica 2
Cyprus Cyprus 1
Czech Republic Czech Republic 7
Denmark Denmark 12
Estonia Estonia 4
Finland Finland 1
France France 269
French Polynesia French Polynesia 2
Germany Germany 185
Greece Greece 4
Guinea Guinea 1
Haiti Haiti 4
Hong Kong Hong Kong 5
Hungary Hungary 7
Iceland Iceland 1
India India 4
Indonesia Indonesia 1
Ireland Ireland 1
Israel Israel 16
Italy Italy 1250
Japan Japan 11
Kazakhstan Kazakhstan 4
Korea Korea 3
Kuwait Kuwait 18
Kyrgyzstan Kyrgyzstan 3
Latvia Latvia 3
Lithuania Lithuania 1
Luxembourg Luxembourg 4
Macedonia Macedonia 2
Malaysia Malaysia 1
Mexico Mexico 4
Nepal Nepal 1
Netherlands Netherlands 92
Norway Norway 32
Pakistan Pakistan 2
Philippines Philippines 7
Poland Poland 53
Portugal Portugal 3
Qatar Qatar 5
Romania Romania 14
Russia Russia 131
Saudi Arabia Saudi Arabia 1
Serbia Serbia 1
Singapore Singapore 2
Slovak Republic Slovak Republic 4
Slovenia Slovenia 4
South Africa South Africa 6
Spain Spain 15
Sri Lanka Sri Lanka 1
Sweden Sweden 38
Switzerland Switzerland 88
Thailand Thailand 4
Turkey Turkey 3
Ukraine Ukraine 25
United Arab Emirates United Arab Emirates 3
United Kingdom United Kingdom 91
United Kingdom United Kingdom 3043
United States United States 25748
United States United States 78592
Venezuela Venezuela 1

Vous venez de :

^ Haut ^