Sentence to think about :  

Do not evil, do what is good.
 
  


The lifebuoy

Close The lifebuoy

Close C.R.I.-E.V.H.

Close Pédagogie

Close Books

Human values

Close Truth

Close Right conduct

Close Love

Close Peace

Close Non-Violence

E. V. H.
Study circle

Thoughts for the day

Newsletter
To receive news about this website, consider subscribing to our Newsletter.
Captcha
Copy the text:
164 Subscribers
Webmaster - Infos
Preferences

Connect again
---

Your user name :

Your secret code


 Count of members 56 members


Connected :

(nobody)
Search




C.R.I.-E.V.H. - n° 02 2005 part 1

 

C.R.I. – E.V.H.   n° 2  June 2005

 


Part 1

 

ligne_2_018.gif

 


Suggestion :Rappel


Afin d’en retirer la quintessence, après la lecture de chaque petite histoire nous vous suggérons de pratiquer pendant 2 à 3  minutes, ce que l’on peut appeler « l’assise silencieuse » :
vous fermez les yeux, centrez vous sur votre respiration, l’inspiration, l’expiration…
Prenez contact avec votre Moi Profond,
Laissez venir à vous les informations.
Peu à peu vous réaliserez que la compréhension des Valeurs Humaines se fait de mieux en mieux et vous ressentirez de plus en plus la présence de votre « SOI » qui est toujours là pour vous conseiller et vous guider ; il faut simplement apprendre à l’entendre dans votre Silence Intérieur.

 

ligne_roulante001.gif


What are the Human Values ?


Pour comprendre ce que sont les Valeurs Humaines commençons par définir ce qu'elles ne sont pas.
Elles ne sont ni des lois, ni des préceptes qui nous seraient imposés de l'extérieur pour nous brimer comme dans un carcan rigide qui nous opprime, nous étouffe:
"Ne fais pas ceci, ne fais pas cela, tu dois faire comme cela..."
Les Valeurs Humaines existent depuis toujours au fond de nous-même et à travers ces petites histoires et "l'assise silencieuse" apprenons progressivement à les redécouvrir, à en reprendre conscience, à comprendre qu'elles sont notre "Moi Profond".
En les comprenant, en les appliquant librement nous nous épanouissons, nous devenons réellement nous-même.

 

ligne_roulante001.gif


Passer de nos passions au sens des Valeurs, non pas par le devoir, mais la compréhension de notre véritable nature.


D’après Spinoza

 

ligne_roulante001.gif

 

Qu’est-ce que l’empathie ?


Dans une petite ville, Tom, un garçon de 15 ans, fut atteint d'une tumeur au cerveau. La chimiothérapie lui fit perdre tous ses cheveux, et il appréhendait beaucoup de revenir au lycée... chauve.
Il imaginait déjà le regard des autres, les filles qui le montraient du doigt, les moqueries.


Ses parents l'accompagnèrent jusqu'au lycée en voiture.
En s'approchant, il vit un de ses copains qui arrivait, lui aussi... chauve. Puis un autre. Et encore un autre. 
En arrivant au lycée, il finit par comprendre :
Tous les élèves de sa classe s'étaient fait tondre !
D'un coup, l'appréhension, la honte, la peur s'envolèrent comme
par enchantement. Les larmes de joie et de bonheur lui vinrent aux yeux.
Ceci est une histoire vraie.


Qu'allez-vous faire aujourd'hui pour donner du bonheur à une autre personne ?

 

ligne_roulante001.gif


ycoeur43.gif Love is the substance for all the other four.
Love as thought is Truth.
Love as action is Right Conduct.
Love as feeling in Peace.
Love as understanding is Non-Violenceycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


Si vous apprenez quelque chose d’une défaite, alors vous n’avez pas réellement perdu.

 

ligne_roulante001.gif


A wise crow


My dear children,
To-day, Grandma intends speaking about an advertisement you see in your TV. It is an old story given a twist at the end, and it marks the trend of out present century.


The old story is about a wise crow. The crow is very thirsty. It comes near a well. It finds there a jar half-filled with water.
The neck of the jar is so narrow that the crow cannot put its head into the jar and drink water. So, the wise crow hits upon a plan. It finds a number of pebbles around the jar. The crow picks up the pebbles one by one and drops them into the jar. You know what happens then, don't you? Each pebble causes displacement of water. Thus, the water-level rises. Soon, the water-level reaches the mouth of the jar. Now, the crow can drink water from the jar. The crow is wise and resourceful. This story teaches you the lesson that one should be aware of one's surroundings, and should seize opportunities when one finds them.


Now, the advertisement pictures a different crow. One crow puts in a few pebbles, but the water-level does not rise sufficiently high. The crow gets impatient. Suddenly another crow comes, sharpens its beaks and it pecks at the jar below the water-level. A hole is formed and the water rushes out as if from a fountain. The crow drinks to its fill.


Look at the superimposition on the old story. In the old story the crow dues not spoil  anything. It does not make a hole in the jar and thus does not make it useless for holding water to the full. The water that rushes out is more than what the crow can drink. So, the crow wastes a lot of water. Other crows are unable to drink water from the jar, since the first crow has spoil the jar and wasted much water.


Don't you think the this marks the tendency of our age? It is negative rather than positive, destructive rather than creative. We drink Coca-Cola and  deny drinking water to future generations. We use up natural resources in such a way that our future generations have to live in stone age.

My children, whenever you waste good things remember that you are doing unpardonable crime.

 

ligne_roulante001.gif


ycoeur43.gif Soyez patients, persévérants, respectez ce qui vous sert, pensez à ceux qui viendront après vous, c’est cela être citoyen et responsable.
De nos jours l’être humain souffre d’insatisfaction.
Lorsqu’un certain nombre de désirs sont comblés, d’autres commencent à se manifester...
Réduisez vos désirs et votre satisfaction se développera. ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


The power of the words


A group of frogs were hopping contentedly through the woods, going about their "froggy “business, when two of them fell into a deep pit.


All of the other frogs gathered around the pit to see what could be done to help their companions. When they saw how deep the pit was, the rest of the dismayed group agreed that it was hopeless and told the two frogs in the pit that they should prepare themselves for their fate, because they were as good as dead.
Unwilling to accept this terrible fate, the two frogs began to jump with all of their might. Some of the frogs shouted into the pit that it was hopeless, and that the two frogs wouldn't be in that situation if they had been more careful, more obedient to the froggy rules, and more responsible.
The other frogs continued sorrowfully shouting that they should save their energy and give up, since they were already as good as dead. The two frogs continued jumping as hard as they could, and after several hours of desperate effort were quite weary.


Finally, one of the frogs took heed to, calls of his fellows. Spent and disheartened, he quietly resolved himself to his fate, lay down at the bottom of the pit, and died as the others looked on in helpless grief.
The other frog continued to jump with every ounce of energy he had, although his body was wracked with pain and he was completely exhausted.
His companions began a new, yelling for him to accept his fate, stop the pain and just die. The weary frog jumped harder and harder and – wonder of wonders! Finally, he leapt so high that he sprang from, the pit. Amazed, the other frogs celebrated his miraculous freedom and then gathering around him asked: “Why did you continue jumping when we told you it was impossible?”
Reading their lips. the astonished frog explained to them that he was deaf, and that then he saw their gestures and shouting, he thought they were cheering him on. What he had perceived as encouragement inspired him to try harder and to succeed against ail odds.


This simple story contains a powerful lesson. Your encouraging words can lift someone up and help him or her make it through the day. Your destructive words can cause deep wounds; they may be the weapons the destroy someone's desire to continue trying - or even their life. Your destructive, careless word can diminish someone in the eyes dl others, destroy their influence and have a lasting impact on the way others respond to them.


Maintenant je vous suggère de faire une pause, fermez les yeux, rentrez en vous et réfléchissez. S’il y a quelqu’un près de vous demandez lui de vous lire ce qui suit.
Ce que l’on pense on commence à le fabriquer.
Les grenouilles au dessus du trou pensaient que leurs deux compagnes étaient condamnées, elles n’ont pas cherché de solution pour les aider, au contraire elles les accusaient : c’est de votre faute, vous n’aviez qu’à faire attention….
La grenouille qui entendait ces paroles peu à peu perdait confiance et après quelques efforts elle a abandonné et s’est résignée.
La grenouille qui n’entendait pas a cru qu’on lui disait des paroles d’encouragement, elle a eu confiance, elle a persévéré et malgré son épuisement cela lui a donné des sursauts d’énergie qui lui ont permis de s’en sortir.


Faisons attention, nos paroles peuvent tuer, comme elles peuvent faire des miracles.

 

ligne_roulante001.gif


Il n’y a pas moyen d’échapper aux conséquences de nos actes.
A travers les âges, les mauvais ont toujours rencontré le sort qu’ils méritaient.

 

ligne_roulante001.gif


Proof that angels do have wings


An article in National Geographic several years ago provided a penetrating picture of God’s wings.


After a forest fire in Yellowstone National Park, forest rangers began their trek up a mountain to assess the inferno’s damage.
One ranger found a bird literally petrified in ashes, perched statuesquely on the ground at the base of a tree.
Somewhat sickened by the eerie sight, he knocked
over the bird, with a stick. When he gently struck it, three tiny clicks scurried from under their dead mother's wings.
The loving, mother, keenly aware of impending disaster, had carried, her offspring to the base of the tree and had gathered them under her wings, instinctively knowing that the toxic smoke would rise. She could have flown to safety but refused to abandon  her babies.
When the blaze had arrived and the heat had scorched her small body, the  mother had remained stead fast. Because she had been willing to die, those under the cover of her wings would live.

 

ligne_roulante001.gif


Les gens se tourmentent pour des choses sans importance.
Ils ne devraient pas gaspiller leur énergie de la sorte.

 

ligne_roulante001.gif


Haut comme trois pommes


Adapté d’un conte Afro-Américain


« Haut comme trois pommes »  n’était pas très grand, c’est pour cela que les gens l’appelaient ainsi. Un jour, il se regarda dans un miroir et décida de devenir grand et fort comme tout homme de taille normale.


Il partit donc à la recherche d’une solution. Il descendit la rue du village et après être passé devant une ferme, il aperçut un magnifique cheval, grand et fort, galopant dans un pré. Il rampa sous la clôture, s’approcha du cheval et lui dit:
« Monsieur Cheval ,vous êtes grand et fort, pourriez-vous me dire, s’il vous plait, comment je pourrais devenir aussi grand et fort que vous ? »
"  En effet, vous êtes plutôt petit ! Tout ce dont vous avez besoin, c’est de manger beaucoup de maïs et de courir, courir toute la journée . »
C’est ce que fit notre petit homme haut comme trois pommes, il mangea du maïs jusqu’à l’indigestion et il se mit à courir, courir jusqu’à épuisement. Mais il ne devint ni plus grand ni plus fort pour autant. Il avait tout simplement mal à l’estomac et aux jambes. Il en déduisit que Monsieur Cheval s’était trompé.
Le lendemain, Monsieur Haut Comme Trois Pommes, repris son chemin, il aperçut un taureau qui paissait dans un pré bien vert. Il passa sous la barrière, s’approcha du taureau et lui dit : 


« Oh ! Monsieur Taureau, vous êtes si grand et si fort ! Dites-moi, s’il vous plait, comment je pourrais devenir aussi grand et aussi fort que vous ? »                               
« En effet, vous êtes plutôt petit ! Tout ce dont vous avez besoin, c’est de manger beaucoup, beaucoup d’herbe et de beugler, beugler toute la journée. »
C’est ce que fit notre petit homme. Il mangea de l’herbe jusqu’à l’indigestion et beugla, beugla sans se soucier de sa gorge qui lui faisait de plus en plus mal. Mais il ne devint ni plus grand ni plus fort pour autant. Il avait tout simplement mal à l’estomac et sa gorge était toute rouge. Il en déduisit que Monsieur Taureau s’était trompé.
Un autre jour, il prit le chemin de la forêt et il marcha durant des heures et des heures pour trouver quelqu’un à qui demander comment devenir grand et fort. Mais il ne rencontra personne ; la nuit commençait à tomber, il entendit un hibou qui hululait et il l’aperçut perché sur une branche.


Monsieur Haut Comme Trois Pommes, se rappela alors que le hibou est un symbole de sagesse et il décida de lui poser la question :
« Monsieur Hibou, s’il vous plait, comment puis-je devenir grand et fort comme un cheval ou un taureau ? »
« Monsieur Haut comme Trois Pommes, pourquoi veux-tu être grand et fort comme un cheval ou un taureau ? »
« Je veux être grand et fort pour pouvoir me défendre et éviter d’être battu. »
« Quelqu’un a-t-il déjà essayé de te battre ? »
« Non personne, mais je voudrais être grand pour voir très loin. »   
« Et bien ! Grimpe à cet arbre et viens près de moi, dit Monsieur Hibou. « Alors, tu pourras voir très loin, plus loin que l’homme le plus grand de la terre. »
« Ah oui ! Je n’y avais pas pensé, dit Monsieur Haut Comme Trois Pommes. »
« C’est ça votre problème, hulula Monsieur Hibou, c’est que vous ne pensez pas assez ! Vous devez utiliser votre cerveau et faire preuve d’intuition.

Soyez vous-même, n’enviez pas ceux qui sont plus forts et plus grands.
Ayez confiance en vous. 
Pensez, réfléchissez, faites preuve d’intelligence, connaissez vos limites. »

 

ligne_roulante001.gif


ycoeur43.gif Vous prétendez vouloir changer la création, sans vouloir transformer votre vision du monde.
Mais, cela est impossible. ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


You Are a Marvel


Each second we live is a new and unique moment of the universe that will never be again... And what do we teach our children? That two and two make four, and that Paris is the capital of France.


We should say to each of them:
Do you know what you are? You are a marvel. You are unique. In all the years that have passed, there has never been another child like you. Your legs, your arms, your clever fingers, the way you move.
You may become a Shakespeare, a Michelangelo, a Beethoven. You have the capacity for anything. Yes, you are marvel. And when you grow up, can you then harm another who is, like you, a marvel?


We must all work to make the world worthy of its children.

 

ligne_roulante001.gif


ycoeur43.gif  Aucune arme n’a la force de la tolérance, pas seulement sur le plan individuel, elle doit être une règle collective. ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


Les 7 VRAIES merveilles du monde....

.
Il fut demandé à un groupe d'élèves une liste de ce  qu'ils croient être les 7 merveilles du monde...
Malgré un léger désaccord, ce qui suit eut le plus de votes :
1. Les Pyramides d'Égypte
2. le Taj Mahal
3. le Grand Canyon
4. le Canal de Panama
5. l'Empire State Building
6. la Basilique St Pierre
7. la Muraille de Chine
Lorsque les votes furent ramassés, le professeur remarqua une élève qui n'avait rien remis. Elle demanda à la petite fille si elle avait besoin d'aide avec sa liste.
La petite fille répliqua : «  Oui, un peu, il y en a tellement que je ne sais lesquelles choisir. »
Le professeur dit :  « Bien, dis-nous ce que tu as et peut-être que nous pourrons t'aider... »
La petite hésita, puis elle lut :  « Je crois que les 7 merveilles du monde sont :
1. Toucher
2. Goûter
3. Voir
4. Entendre
Elle hésita un peu, puis ajouta,
5. Sentir
6. Rire
7. Aimer
Il y avait tellement de silence dans la pièce, qu'on aurait pu entendre une mouche voler.


Les choses que l'on ne remarque pas toujours, qui sont aussi simples et ordinaires que ceci, sont définitivement merveilleuses.

 

ligne_roulante001.gif


Juste pour aujourd'hui:


...souris à un étranger
...écoute le cœur de quelqu'un
...laisse tomber une pièce de monnaie où un enfant pourra la trouver
...apprends quelque chose de nouveau et enseigne-le ensuite à quelqu'un
...dis à quelqu'un qu'il compte pour toi
...donne une étreinte à une personne que tu aimes
...ne garde pas rancune
...n'aie pas peur de dire "je suis désolé"
...regarde un enfant dans les yeux et dis-lui combien il est grand
...regarde derrière le visage de quelqu'un, jusque dans son cœur
...fais une promesse et tiens-là
...montre de la gentillesse envers un animal
...tiens toi debout face à tes convictions
...sens la pluie, sens la brise, écoute le vent
...utilise tous tes sens au maximum.
...dis bonjour à quelqu'un en premier
...fais rire ou sourire quelqu'un
...rends service à quelqu'un

 

ligne_roulante001.gif


ycoeur43.gif Où se cache le bonheur, cette félicité tant convoitée ?
On ne le trouve pas dans les possessions matérielles ni dans les plaisirs physiques.
En vérité c’est l’homme lui-même qui est l’incarnation de cette félicité.
Mais il la cherche au dehors. ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


Imitation is …..


President Calvin Coolidge once invited friends from his hometown to dine at the White House. Worried about their table manners, the guests decided to do everything that Coolidge did. This strategy succeeded, until coffee was served. The president poured his coffee into the saucer. The guests did the same. Coolidge added sugar and cream. His guests did, too. Then Coolidge bent over and put his saucer on the floor for the cat.
Imitation is human, but don’t forget discrimination.

 

ligne_roulante001.gif


La nourriture détermine l’état de votre mental.
Mais la nourriture ne signifie pas uniquement ce que l’on mange, cela inclut     tout ce qui est reçu au travers des cinq sens et emmagasiné dans le mental.

 

ligne_roulante001.gif


The magic formula


A college professor had his Sociology class go into the Baltimore slums to get the case histories of 200 young boys. They were asked to write an evaluation of each boy's future. In every case the students wrote: "He hasn't got a chance."


Twenty-five years later another sociology professor came across the earlier study. He had his students follow up on the project to see what had happened to these boys. With the exception of 20 boys who had moved away or died, the students learned that 176 of the remaining 180 had achieved more than ordinary success as lawyers, doctors and businessmen.


The professor was astounded and decided to pursue the matter further. Fortunately, all men were in the area, and he was able to speak to each one: "How do you account for your success?" In every case the reply came: “There was a teacher..."
The teacher was still alive, so he sought her out and asked the old but still alert lady what magic formula she had used to pull these boys out of the slums and into successful achievement.
The teacher's eyes sparked and her lips broke into a gentle smile. "It's really very simple" she said: "I loved those boys."  

 

ligne_roulante001.gif


A run for life


A rabbit was playing outside a little bush. He  was a beautiful rabbit with innocent red eyes and white velvet body. He was playing alone. As he was absorbed in his play he didn’t look around.
Suddenly a dog appeared from nowhere. It came charging behind the rabbit. The rabbit ran as he could. The dog also raced down the path. But the rabbit was a better racer and he outpaced the dog soon. After pursuing the rabbit for a while the dog came back disappointed.


There a lone spectator to this race.
Though both the rabbit and the dog where  unaware of it he watched the race interestingly. He was a shepherd. His herd was gazing in the nearby meadow. When the dog came back empty handed he made fun of the dog.
“I thought you were a fast runner. What sort of a dog are you? You couldn’t outpace such a small creature. Shame on you”
The disappointment of the dog's face changed to bitter anger.
“ What you said is right. But you are forgetting one thing. He ran for his life white I for my food. As you are an intelligent man you rmust know the difference between the two. Life once gone is gone for ever. You can never retrieve it. I can get food from somewhere else. If he is not the one some other will do. Don’t you agree with me?”
The shepherd agreed with him wholeheartedly.

 

ligne_roulante001.gif


Nothing is more difficult and therefore more precious, than to be able to decide.


Napoléon Bonaparte

 

ligne_roulante001.gif


Shoes


As 'Gandhi stepped abroad a train one day, one of his shoes slipped off and landed on the track. He was unable to retrieve, it as the train was moving. To the amazement of his companions, Gandhi calmly took off his other shoe and threw it back along the track to land close to the first. Asked by a fellow passenger why he did so.
Gandhi smiled: "The poor man who finds the shoe lying on the track" he replied: "will now have a pair he can use.”

 

ligne_roulante001.gif


What I gave, I have;
What I spent, I had;
What I kept, I lost.


Old epitaph

 

ligne_roulante001.gif


 Alexander’s mission in India


The essence of Socrates' (most prominent Greek Philosopher of the fifth century B.C.) teachings was “Know Yourself”. After his death, his Iife's work was carried on by his disciple Plato, and after Plato by Aristotle.


Alexander, the king of Macedonia was Aristotle's pupil. When Alexander was to begin his invasion to India, Aristotle commanded him that when he reaches India, he not fight it, but respect it, for India is the birth place of Spirituality. He asked Alexander to bring back from India valuable gifts. These were the soil from the holy land of India, water from the sacred Ganges, the. sacred books: the Bhagwad Gita, and the Bhagawatam, and lastly, if possible a Sanyasi.
Alexander the Great invaded and conquered the many countries he passed through, from Greece to India. In India he met a sage, who was unafraid of death, and smiled at the foolishness of his solders who threatened to kill him.
Alexander remembered his Teacher's instructions. His heart was transformed. He spent five years in India in the  company of sages and holy men. On his return he took back with him the gifts as directed by Aristotle. Unfortunately Alexander did not reach his homeland. The sanyasi whom Alexander took with him completed his task of teaching Alexander, and left his, body. Before giving up his body, he told Alexander, that he would see him in Babylon!
Alexander was taken seriously ill in  Babylon. He knew that his end was near. He instructed his soldiers that after death when they cover his dead body, they would leave his hand uncovered with palms turned upwards. "Let the people see, that Alexander the Great, Conqueror of nations, departed from this world empty-handed." This was his final message to the people.
This incident shows us how much value was attached to the spiritual wealth of India even by such eminent ancient philosophers as Socrates, Plato, Aristotle and so on.

 

ligne_roulante001.gif


  ycoeur43.gif Réduisez les bagages que vous transportez lorsque vous effectuez le voyage de la vie. Souvenez-vous, tout ce qui n’est pas ‘vous’ est un bagage. Le mental, les sens, l’intelligence, les désirs, les plans, les préjudices, le mécontentement, la douleur sont tous des bagages. Larguez-les afin de rendre votre voyage plus facile, plus sûr et plus confortable. ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


Réparer le monde


Un jour, un scientifique qui était préoccupé par les problèmes du monde, décida de trouver une façon de les minimiser. Il passait habituellement ses journées dans son laboratoire afin d’inventer quelque chose qui résoudrait les problèmes du monde et en même temps répondrait à ses questions.


Un jour son fils de 7 ans envahit son Sanctuaire (laboratoire), bien décidé d’aider son père dans son travail. L’invasion du laboratoire par son fils rendit le scientifique nerveux, il était perturbé dans son travail. Il essaya sans succès d’envoyer son fils jouer ailleurs, aussi il chercha quelque chose qui pourrait maintenir son fils occupé et détournerait son attention afin qu’il ne vienne plus le déranger dans son travail. Soudain il trouva la carte du monde qu’il recherchait. Il la coupa en nombreux morceaux avec des ciseaux et la donna à son fils avec du ruban adhésif en lui disant, fils est-ce que tu aimes les puzzles? Si oui, je te donnerai le monde à réparer. C’est la carte du monde toute cassée, peux-tu essayer de la réparer?


Il pensait que l’enfant mettrait plusieurs jours pour refaire toute la carte. Après quelques heures il entendit la voix de son fils qui l’appelait calmement : « Papa, Papa, je suis prêt, j’ai fini. »
Le père au début ne prêta pas attention aux paroles de son fils. Cela lui semblait impossible que son fils à l’âge de 7 ans puisse repositionner toutes les pièces de la carte qu’il n’avait jamais vu avant. Dubitatif, le scientifique détourna les yeux de son carnet de notes, mais à sa grande surprise la carte était complète, toutes les pièces étaient présentes et chacune à la place correcte. Comment était-ce possible? Comment l’enfant avait-il pu faire cela tout seul?
« Tu ne savais pas comment le monde était, mon fils, comment as-tu pu le refaire? »
« Papa, Je ne sais pas comment le monde était, mais quand tu as pris la feuille du magazine pour la couper, j’ai vu le visage d’un homme sur l’autre face. Quand tu m’as donné le monde à réparer j’ai essayé mais je ne le pouvais pas, à ce moment là je me suis rappelé de l’homme de l’autre côté du papier alors j’ai retourné les morceaux de l’autre côté et j’ai commencé à réparer l’homme, lui, je savais comment il était, quand j’ai complètement réparé l’homme j’ai retourné le papier de l’autre côté et j’ai vu que le monde était réparé. »


« Tu as raison mon fils, tu m’as permis de comprendre que pour réparer le monde il faut que l’homme sache vraiment qui il est, qu’il fasse ce qu’il faut pour le devenir et le monde sera réparé. »

 

ligne_roulante001.gif


 ycoeur43.gif L’homme dans son ignorance trouve sa satisfaction en se séparant du reste, pour rechercher son propre bonheur, en oubliant qu’il ne peut pas être heureux à moins que tout le monde soit heureux. Il se pollue lui-même à travers la culture de l’orgueil. Il utilise le temps pour s’avilir au niveau bestial. La soif de l’avidité sensuelle peut être prévenue en restant en bonne compagnie et en mettant en pratique les axiomes de la bonne conduite dont on peut s’imprégner.


Vous êtes les artisans de votre futur, qui est en fait, le résultat de vos pensées, de vos désirs et de vos actions.ycoeur43.gif

 

ligne_roulante001.gif


Le petit prince et l’éphémère


Il était bientôt temps pour Petit Prince de retourner sur sa planète lointaine. Il avait encore tant de choses à voir sur la terre, tant de jeux à jouer, tant de gens à rencontrer, de plats à manger, de choses à regarder ! Comment faire ?
Un insecte aux ailes translucides, si léger et fragile, vint se poser sur le bout du nez de Petit Prince.
- Connais-tu Petit Prince le temps qu’il me reste pour découvrir le monde ? 
Des mois, des années, c’est sûr ! Alors que moi je dois repartir si vite !
Oh ! Non, Petit Prince, il ne me reste que la fin du jour… On m’appelle l’Ephémère. A l’aube, je m’ouvre à la vie, les yeux encore pleins de rosée et au crépuscule je tire ma révérence.
- Mon Dieu, mais c’est affreux !
-Non Petit Prince car j’apprends la valeur de chaque seconde et à la fin du jour, je connais la valeur de la vie. Je n’ai pas le temps de me lasser, de regretter, d’être malheureux, je n’ai que le temps de m’émerveiller de tant de beauté. Je ne peux pas tout voir, qu’importe ! Ce qui compte c’est la beauté intérieure des choses, le reste n’est qu’un manteau. Qu’il soit jaune ou vert, neuf ou usé, de laine ou de coton, qu’importe ! Je n’ai pas le temps de voir le monde, ou si peu, je n’ai que le temps d’apprécier la vie comme le plus beau des cadeaux…
Le soleil déclinait à l’horizon, l’Éphémère fit un signe à Petit Prince et disparut dans les hautes herbes.
Ne pleure pas Petit Prince, l’Éphémère a vécu un seul jour, mais un jour de grand bonheur. Tu sais, l’important ce n’est pas le nombre de choses que l’on voit, que l’on fait, de gens que l’on rencontre, ce qui compte c’est l’Amour qui se cache dans chaque instant, chaque être et dans chaque chose. Comme l’Éphémère, Petit Prince, sois heureux de l’instant qui t’est donné, et vis-le comme si c’était le premier et le dernier.

 

ligne_roulante001.gif


Vous êtes les artisans de votre futur, qui est en fait, le résultat de vos pensées, de vos désirs et de vos actions.

 

ligne_roulante001.gif


THE KNIGHT WITH NO HAIR


(Aesop Fable)


There was once a knight who had Iost his hair, which he didn't think was xactly fair. So since his head was shiny and big, he went down town and bought him a wig.
But one day out riding with people he knew, he galloped too fast and off the wig flew.
At this his companions made jokes, loud and many, but the knight laughed as loudly as any.
"How can I expect," he good-naturedly said,
"Another man's hair to stay on my head, when that which was once my very own hair wouldn't, for all I could do, stay there?"

 

ligne_roulante001.gif


Le fermier et les semences


C’est l’histoire d’un fermier qui semait des céréales qui étaient primées.          Chaque année lorsqu’il participait au concours national ses céréales gagnaient le ruban bleu.
Une année un journaliste qui l’interviewait eut connaissance d’un détail intéressant sur la façon dont il faisait ses cultures. Le reporteur apprit que le fermier partageait ses semences de céréales avec ses voisins.
« Comment pouvez-vous partager vos meilleurs semences avec vos voisins alors qu’ils sont en compétition avec vous chaque année ? » demanda le reporter
« Pourquoi Monsieur ,» dit le fermier, « vous n’avez pas compris ? Le vent enlève le pollen des grains mûrs et le transporte de champ en champ. Si mes voisins sèment des graines de céréales  de qualité inférieure la pollinisation croisée dégrade progressivement la qualité de nos céréales. »


Le fermier est conscient de l’interdépendance dans la vie. Les céréales ne peuvent pas s’améliorer sans l’amélioration des graines du voisinage. Ainsi en est-il dans la vie. Ceux qui choisissent de vivre en paix doivent aider leurs voisins à vivre en paix.
Ceux qui choisissent de vivre bien doivent aider les autres à bien vivre. La qualité de notre vie est dépendante de la qualité de la vie de ceux qui nous entourent.

 

ligne_roulante001.gif


Ceux qui choisissent d’être heureux doivent aider les autres à trouver la joie, le bien-être de chacun est lié au bien-être de tous.
Si vous avez quelque chose de bon ne le gardez pas pour vous seul, partagez le. C’ est lorsque nous donnons que nous recevons….. de plus en plus.

 

ligne_roulante001.gif


Bien souvent on attend des marques d’amour précises de ceux que l’on aime. Mais souvent ceux que l’on aime nous donnent des marques d’amour que nous n’attendons pas et que nous ne comprenons pas.
Ce qui entraîne des malentendus.
Nous avons envie que les autres agissent comme nous nous agirions, en fonction de notre personnalité, mais ils ont la leur.
Ils ne sont pas nous, et nous ne sommes pas eux.

 

ligne_roulante001.gif


Le sacrifice de Tom


«  Elisa Jones »


Il était une fois un jeune garçon appelé Tom qui était un bon comédien. Lorsqu’il eut sept ans il entra dans club de théâtre. Il aimait jouer et devenait meilleur d’année en année. A quatorze ans il eut un rôle dans une pièce pour la fête de Noël. Il espérait obtenir bientôt un premier rôle.


Deux jours avant l’audition il se sentait nerveux. Son professeur lui assurait qu’il devait réussir car c’était un acteur compétent. Les deux jours suivants il travailla dur son texte et enfin vint le jour de l’audition.
Il marchait sur la route réfléchissant à la façon dont il pourrait obtenir son rôle. Tournant le coin de la rue, il vit sa sœur aînée venant vers lui, elle faisait son jogging matinal.
Apercevant Tom, elle lui fit signe de la main et,  sans regarder où elle marchait, elle trébucha sur un pavé cassé.
Elle tomba lourdement sur la route et poussa un cri de douleur. Choqué, Tom se précipita pour l’aider mais il réalisa que sa sœur ne pouvait pas se lever. Sa jambe était très douloureuse et avait une profonde écorchure. Il n’y avait personne aux alentours et Tom ne savait pas quoi faire. Leur père était sorti. Tom espérait qu’il serait de retour dans environ dix minutes et qu’il repasserait par cette route pour le retour.
Tom attendait avec sa sœur, essayant de la réconforter du mieux qu’il pouvait. Comme les minutes passaient, il se décourageait. Le temps nécessaire pour aller à son audition s‘écoulait. Il ne pouvait pas laisser sa sœur pour aller au téléphone avertir de ce qui se passait. Il manquerait cette occasion et quelqu’un d’autre serait choisi. Calmement, il se résigna à cette situation.


Vingt minutes plus tard son père tourna le coin de la rue ; il aperçut le visage en larmes de sa fille et le regard triste de son fils. Quand ils virent leur père ils reprirent courage et bientôt, avec difficultés, ils mirent Donna dans la voiture pour la conduire à l’hôpital.
Donna s’était cassée la jambe. Pendant qu’ils attendaient Tom et son père parlèrent de l’audition. Son père le rassura et lui dit que tout s’arrangerait, il téléphonerait le lendemain pour expliquer la situation. Tom n’était pas si sûr, mais il était content, il avait aidé sa sœur, parce que son amour pour elle, était plus grand que son envie d’être acteur.


Le jour suivant, son père téléphona pour expliquer pourquoi Tom avait manqué l’audition. Quelques jours plus tard il reçut une lettre, lui donnant une autre date pour l’audition. Il était ému et joyeux pendant qu’il attendait. Il fut choisi pour jouer le premier rôle.

 

ligne_roulante001.gif


  Se satisfaire de ce que l’on possède est la plus grande et la plus sûre des richesses.


Cicéron (106 – 43 Av. J C.)  

 

ligne_roulante001.gif

 

JOHN IS POLITE


by Sara John


One day John went out to find sponsors for a sponsored walk which he was going to do to help the blind. He rang the door-bell of a house in the street next to his.
A lady opened the door and said, "Yes, can I help you?"
John said "How do you do. I'm collecting names of people willing to sponsor a walk I'm going to do. I expect to walk five miles. Would you like to sponsor me, please?"
The lady asked what it was for.
"It's for the blind," replied John showing her his sponsor form.
"Oh, that's very kind of you. Yes, of course, I will sponsor you. I'll give you £1.00 now and another 50p for every mile you walk."
"Thank you very much," said John.
The lady went to fetch £1.00 and gave it to him. She was just going to shut the door when John said, "Excuse me please, would you ign my form?"
"Oh yes, sorry," said the lady. "Of course, I will!"
When she handed the form back to John he said, "Thank you. I'll bring back the form showing how many miles I have walked next week. Goodbye."
"Goodbye," replied the lady and as she shut the door she said to herself, "What a nice polite boy!"
John was pleased. He had now collected £5.00 and had five names on his sheet, so he popped back home to put the money away safely.
"Hello, how are you?" asked his mother. "How's your sponsor form coming along?"
"It's going well, thank you. I have £5.00 already and more money to collect when I have finished the walk."
"Have a seat," said his mother. "Would you like a drink?" "Yes please, I would like some lemonade."
After a long drink John burped. "Pardon me, this is fizzy. May I have a biscuit, please, Mum?"
"Of course, John," said his mother.
Just then-the door-bell rang and his mother showed a lady into the kitchen.
"This is my son, John," she said.
"Hello, pleased to meet you," he said, smiling at the lady whom he had not met before.
"How do you do. John," said the lady, who was their new neighbour.
She offered her hand to him and they shook hands. It was the first time he had shaken hands with anyone, but he had seen his father do it many times. It made him feel quite Brown up.
"Excuse me," he said. "I have to go out and find more sponsors. Goodbye."
"Goodbye. Enjoy your day," said the lady. "What a pleasant son you have!" she said turning to John's mother.
"Thank you. Yes, I'm very proud of him! Will you have a cup of tea?"
"No, thank you. I have no time to stay at the moment," said the neighbour. "I just came to introduce myself. But please tell your son that I will sponsor him for 25p a mile on his walk."


 

ligne_roulante001.gif

Saga of the Grey Whales


In the Autumn of 1988, three grey whales became trapped in the ice off of Point Barrow, Alaska. They were discovered by Inuit hunters and the plight of the whales became a world wide concern.


Grey whales are an open water species of mammals that breathe by surfacing and taking in oxygen through a hole in the top of their head. They are not familiar with ice and ice packs since they leave the cold waters of the Arctic in the Autumn and swim down the coast of North America to the warm waters of Baja California, Mexico.
The three whales were trapped in a confining hole in the ice and surfaced and resurfaced to breathe while the Inuit watched helplessly. The Eskimos usually hunt the whales for its meat and oil but these trapped whales distressed them. They called for help and their efforts grew with the help of Canadian and American environmentalists and oil workers in the area. The Inuits used chain saws to cut a mile of breathing holes in the ice Turing the whales towards open water five miles away. But their efforts were interrupted by nature as the winds blew and the temperature dropped below -20 degrees, refreezing the water. An American ice breaker was called but was unable to reach the scene and a Soviet ice breaker came to the rescue.


In the second week of entrapment, one of the whales disappeared and was presumed dead. The other two, now named Crossbeak and Bonnet, continued to surface showing signs of tiring, their heads cut and bleeding from the sharp ice. But when they sensed freedom, they became excited and the Inuits, Americans, Canadians and Russians were confident that their united efforts would finally free the pair.
Crossbeak and Bonnet followed the Soviet ice-breaker to the safety of the open water.

 

ligne_roulante001.gif


Les oies sauvages


Au prochain automne, quand vous verrez des oies voler en formation V, pensez à ce qui suit….
La science vient de découvrir qu’en volant en forme de V, chaque battement d’ailes d’oiseau crée un coussin d’air pour l’oiseau se trouvant à ses côtés. En volant en formation V, le groupe crée une vitesse qui est 71% supérieure à un seul oiseau.
Que pouvons-nous apprendre de ces oies ?


Que les gens qui vont dans une même direction, qui ont un sentiment de groupe, d’unité, peuvent atteindre leur but plus rapidement et plus facilement, en ayant foi les uns en les autres.
Quand une oie sort de la formation, cela devient subitement plus dur pour elle de voler contre une plus grande résistance de l’air, donc elle se remet le plus vite possible dans la formation, pour bénéficier du coussin d’air que les autres oies créent.


Au sein de cette formation il y a une unité, c’est à dire une harmonie qui se manifeste automatiquement entre elles, une fraternité : elle se sentent solidaires.
Quand l’oie de tête est fatiguée, elle se met à l’arrière, et une autre oie prend sa place.
Les oies qui volent en formation V, émettent des sons pour stimuler l’oiseau de tête.


Finalement –et cela est important - quand une oie est malade ou blessée et sort de la formation, deux autres la rejoignent. Elles l’escortent jusqu’au sol où elles l’aident et la protègent. Elles restent avec elle jusqu’à  ce qu’elle devienne plus forte et puisse voler, ou mourir. Seulement alors elles continuent leur vol en rejoignant un autre groupe. Un bel exemple d’entraide, de solidarité !


Si nous pouvions agir comme ces oies "sauvages!.....

 

ligne_roulante001.gif


Nous devrions tous chercher à obtenir non seulement l’Unité de la nation mais aussi celle de toute la race humaine.

 

ligne_roulante001.gif


Le petit castor nommé Pollux

  (Collectif)


Il était une fois un petit castor qui vivait dans une grande forêt sur les bord de, la rivière Espérance. Il était rêveur, un peu poète et sa marraine lui avait donné le nom de Pollux.


Un soir alors qu’il observait émerveillé la danse des étoiles  sur les flots, l’une d’elles l’attira tant qu’il se jeta à l’eau dans l’espoir chimérique de l’étreindre. Il s’élança à plusieurs reprises mais l’étoile lui échappait toujours. Désespéré, Pollux regagna tristement la rive et se mit à pleurer sans bruit. Soudain, un elfe surgit et, agitant ses ailes diaprées dans un rayon de lune, s’adressa à lui dans un tintement cristallin.


« Allons petit sot , pourquoi ce désespoir, est-ce que tes parents ne t’ont pas enseigné que nos désirs les plus profonds se gagnent seulement au prix d’efforts répétés ? Tu ne vas pas te décourager pour quelques plongeons infructueux ! As-tu bien observé ce que tu crois aimer si intensément ? Lève les yeux, regarde au dessus de toi. Ce que tu perçois dans l’onde mouvante n’est que le reflet de ce qui existe dans le ciel. Si tu veux rejoindre la lumière de ta vie, c’est là-haut qu’il faut monter. »
« Hélas ! » lui répondit Pollux, « c’est encore plus difficile. Nager, j’en suis capable, mais voler, jamais castor n’en a eu la possibilité. Je vous en supplie Madame la fée, aidez-moi ! »


« Ne désespère jamais, lui répondit la fée, tu as réveillé la compassion dans mon cœur et je vais t’aider. Choisis toi-même. Il est dans mon pouvoir de fée de te faire rejoindre immédiatement l’étoile de ton cœur, mais dans ce cas tu ne pourras que l’observer de près. Jamais tu ne te fondras en elle, car pour cela, il faut connaître le secret de la lumière. Si par contre tu y arrives par tes propres efforts, aucun rêve ne sera impossible. Je serai toujours là pour t’aider. Alors quel est ton choix ? »


Pollux demeura songeur quelques instants et choisit finalement la seconde solution. Il réalisait bien qu’il ne pourrait jamais être totalement heureux s’il devait se contenter d’observer son étoile, même de près. Il se mit donc à réfléchir au meilleur moyen de la rejoindre.
Après tout elle n’était pas si loin, juste là, au sommet du grand pin. Il suffirait de grimper jusqu’à la plus haute branche et d’un geste habile il parviendrait certainement à la saisir.
Mais oui, bien sûr! Il se hissa prestement le long du tronc rugueux. Il allait parvenir au sommet quand soudain, dans un battement d’ailes impressionnant, un aigle royal lui barra le passage. Il s’abattit sur le petit castor qui lutta désespérément mais il fut bien obligé de s’avouer vaincu et il redescendit plus vite qu’il n’était monté.


Le découragement n’était pas loin, mais il se souvint de la promesse de la fée. Il l’appela donc à son secours et elle apparut aussitôt.
«  Tu sais, Pollux, l’aigle n’est pas aussi méchant qu’il en a l’air. Il est surtout très malheureux. Ce matin l’œuf qu’il couvait a disparu. Depuis il le cherche partout avec autant de désespoir que toi lorsque tu cherches à rejoindre ton étoile. Remonte le voir et propose lui un marché : tu vas l’aider à retrouver son œuf et en échange il t’emportera très haut dans le ciel.
Sans plus attendre, Pollux remonta dans le grand pin et de loin, avant même que l’aigle ait pu l’approcher, il l’appela et lui soumit le marché. Bien sûr il ne savait encore comment il allait procéder, mais il avait décidé de faire confiance à son intuition.


Une nouvelle fois Pollux descendit le grand pin. L’elfe était toujours là près de lui, l’accompagnant et lui glissant à l’oreille des recommandations de sa voix cristalline.
Plonge dans la rivière. Tout au fond parmi les cailloux, tu trouveras l’œuf de l’aigle. Débrouille-toi pour le remonter à la surface. L’aigle n’aura plus qu’a vous emporter ensemble vers les hauteurs.
Sans hésiter Pollux se jeta à l’eau. Là plus rien ne l’inquiétait, il se trouvait dans son élément. Cependant pour pouvoir remonter l’œuf, il dut encore confectionner un petit panier avec des branchages.


Mais un serpent perfide avait repéré ce qui pour lui était promesse d’un festin. Il fallait à tout prix que Pollux parvienne à l’éloigner de l’œuf. A première vue la chose semblait totalement impossible ; mais Pollux avait bien plus d’une astuce en réserve. Dans le panier il plaça un caillou ressemblant à s’y méprendre à un œuf d’aigle. Il mit le tout bien en évidence et fit semblant de protéger un trésor. Le serpent affamé se jeta aussitôt sur ce qu’il prit pour un mets raffiné. Pollux jouant le jeu jusqu’au bout, fit barrage avec son corps. Le serpent furieux tenta de se débarrasser de lui et goba l’œuf goulûment .Puis alourdi, il alla digérer son pesant repas au fond de la rivière.
Alors sans perdre un instant Pollux plaça avec précaution  l’œuf véritable dans le panier et le transporta à la surface. L’aigle l’attendait, sondant les flots de son œil perçant. Dès que le castor émergea, il saisit délicatement l’œuf dans ses serres et fit signe à Pollux de s’accrocher à son cou. Il s’envola aussitôt avec son précieux chargement et s’éleva très haut dans les airs.
C’est alors que Pollux commença à ressentir d’étranges sensations. Etait-ce l’altitude inhabituelle pour lui ? Il n’en n’était pas certain. Bientôt l’aigle atteignit son nid perché dans des roches inaccessibles au sommet d’un pic enneigé et y déposa délicatement son trésor. Pollux se sentait de plus en plus mal ; heureusement il pensa encore à appeler la fée qui arriva sans tarder.


« Mon pauvre Pollux, tu as été très courageux et persévérant. Tu as compris que pour atteindre ton but il fallait essayer, essayer, essayer encore, même si cela semblait très difficile. Hélas, le serpent a été plus rapide que toi et t’a atteint de son venin mortel . C’est pour cette raison que tu ressens maintenant cet étrange malaise. Il est temps pour toi d’abandonner ce corps trop pesant pour rejoindre les étoiles. Pourtant grâce à ton courage, tu as réussi à révéler la lumière que tu portes en toi. Cette lumière est la même que celle qui fait briller les astres des cieux ; tu es de la même nature que ton étoile bien-aimée. Plus rien ne pourra vous séparer; vous serez unis à jamais et vous brillerez dans le firmament jusqu’à la fin des temps.


C’est ainsi qu’est née la constellation de Castor et Pollux.


QUESTIONS :
1) Où se trouve l’étoile que Pollux essaie d’attraper ?
2) A qui Pollux demande de l’aide ?
3) Pourquoi l’elfe décide de l’aider ?
4) Quel choix fait-il ?
5) Pourquoi l’aigle est-il malheureux ?
6) De quelle façon l’aigle et Pollux vont-ils s’entraider ?
7) Que fit Pollux pour empêcher le serpent de manger l’œuf ?
8) Pourquoi Pollux doit abandonner son corps ?
9) Combien de Valeurs Humaines sont mises en évidence dans cette histoire ?

 

ligne_roulante001.gif


Notre plus grande gloire est de nous relever à chaque fois que nous tombons.


Confucius (551 – 479 Av J.C.)

 

ligne_roulante001.gif


La fourmi


Elle a saisi un grain de blé dix fois gros comme elle. Elle essaie de le soulever. Le poids trop lourd l’entraîne. Dix tentatives, dix échecs, va-t-elle renoncer ? NON.
Lentement elle fait le tour de la masse minuscule, mais trop pesante pour elle. Elle la palpe avec ses antennes. On dirait qu’elle se mesure avec elle. Elle cherche….. Quoi ?…..


Ah ! de nouveau la voici à l’ouvrage. Ce fardeau qu’elle ne peut porter ni traîner, elle va le pousser avec sa tête, arc-boutée sur ses six pattes, ses fragiles antennes tendues pour l’empêcher de glisser.
En trois minutes elle a gagné dix centimètres. Elle a peut-être cent mètres à parcourir….. Qu’importe !
Quelques secondes d’arrêt et la voilà repartie. Elle peine, elle continue, elle persévère, jusqu’à la fourmilière.


Lorsqu’une tâche nous paraît impossible, prenons le temps de réfléchir avec calme et concentration pour trouver la bonne solution ; puis mettons nous à l’œuvre avec courage, patience, persévérance et détermination pour aller jusqu’à la fin de la tâche à accomplir.

 

ligne_roulante001.gif


Les perroquets jumeaux :


Il y avait une fois des perroquets jumeaux toujours perchés sur le même arbre. Ils tombèrent dans le piège d’un chasseur qui vendit le premier à un boucher et le deuxième à un ermite qui récitait des cantiques.


Quelle ne fut pas la surprise du chasseur, quelques années plus tard, d’entendre que le premier perroquet poussait des jurons et avait un langage extrêmement vulgaire tandis que le deuxième récitait des cantiques d’une voix douce et mélodieuse.


Et bien, c’est exactement l’effet que votre entourage a sur vous , donc soyez vigilent, ne fréquentez pas n’importe qui.

 

ligne_2_018.gif

 


Creation date : 13/03/2007 @ 11:34
Last update : 04/02/2011 @ 23:26
Category : C.R.I.-E.V.H.
Page read 10506 times

Print the article Print the article


Thought for the day

ycoeur17.gif

The very first spiritual exercise one must adopt is the cultivation of inner silence, to put an end to the continuous dialogue with the mind. Let the mind rest for a while. Do not project on the mind irrelevant details or pollute it with fumes of envy and greed. Every idea we entertain, either good or bad, gets imprinted on the mind. An element of weakness and unsteadiness is thus introduced in the mind. Keep the mind calm and clear. Do not agitate it every moment by your non-stop dialogue.

ycoeur17.gif

How to
Pour visionner les diaporamas que vous trouvez dans la boîte ci-dessous, vous devez avoir la visionneuse Microsoft Power Point que vous trouverez sous la rubrique téléchargement. Cliquez sur le diaporama de votre choix. Lorsque la page sera ouverte, cliquez sur le bouton droit de la souris pour sélectionner le plein écran (ou pour mettre fin au diaporama). Pour télécharger les diaporamas faites un clic droit sur le titre et :enregistrer sous.
The diaporamas
Ephemeris
Saturday
24
October 2020

Many happy returns to every
Florentin


It happened on a 24 October
1929

Jeudi noir à Wall-Sreet, début de la première crise économique mondiale.


Born a 24 October 1932
Pierre-Gilles de Gennes

You come from

On line


France France : 1
United States United States : 19

Visitors/country this year

13
Albania Albania 7
Argentina Argentina 737
Armenia Armenia 3
Australia Australia 1668
Austria Austria 172
Azerbaijan Azerbaijan 21
Bahrain Bahrain 4
Bangladesh Bangladesh 112
Belarus Belarus 250
Belgium Belgium 109
Bolivia Bolivia 64
Bosnia and Herzegovina Bosnia and Herzegovina 9
Brazil Brazil 1504
Bulgaria Bulgaria 704
Burkina Faso Burkina Faso 8
Burundi Burundi 8
Cambodia Cambodia 17
Canada Canada 3438
Chile Chile 254
China China 806
Colombia Colombia 749
Costa Rica Costa Rica 9
Croatia Croatia 116
Cyprus Cyprus 2
Czech Republic Czech Republic 797
Denmark Denmark 276
Ecuador Ecuador 91
Egypt Egypt 60
El Salvador El Salvador 12
Estonia Estonia 7
Europe Europe 39
Finland Finland 7
France France 1734
French Polynesia French Polynesia 1
Georgia Georgia 84
Germany Germany 1676
Ghana Ghana 2
Greece Greece 237
Guadeloupe Guadeloupe 1
Guam Guam 2
Guatemala Guatemala 299
Haiti Haiti 40
Honduras Honduras 18
Hong Kong Hong Kong 765
Hungary Hungary 316
Iceland Iceland 13
India India 232
Indonesia Indonesia 1245
Iran Iran 461
Ireland Ireland 8
Israel Israel 126
Italy Italy 919
Jamaica Jamaica 2
Japan Japan 1031
Jordan Jordan 4
Kazakhstan Kazakhstan 9
Korea Korea 419
Kuwait Kuwait 28
Kyrgyzstan Kyrgyzstan 19
Laos Laos 5
Latvia Latvia 94
Lebanon Lebanon 189
Libya Libya 37
Lithuania Lithuania 216
Luxembourg Luxembourg 22
Malaysia Malaysia 273
Malaysia Malaysia 336
Mali Mali 5
Malta Malta 25
Marocco Marocco 1
Mexico Mexico 605
Moldova Moldova 25
Mongolia Mongolia 38
Mozambique Mozambique 9
Myanmar Myanmar 6
Nepal Nepal 72
Netherlands Netherlands 536
Netherlands Antilles Netherlands Antilles 160
New Caledonia New Caledonia 2
New Zealand New Zealand 31
Nicaragua Nicaragua 27
Norway Norway 37
Oman Oman 8
Pakistan Pakistan 276
Palestinian Territories Palestinian Territories 42
Panama Panama 2
Paraguay Paraguay 2
Peru Peru 132
Philippines Philippines 284
Poland Poland 423
Portugal Portugal 320
Puerto Rico Puerto Rico 19
Qatar Qatar 6
Romania Romania 178
Russia Russia 2470
Saudi Arabia Saudi Arabia 60
Serbia Serbia 164
Singapore Singapore 2
Slovak Republic Slovak Republic 28
Slovenia Slovenia 222
South Africa South Africa 107
Spain Spain 465
Sri Lanka Sri Lanka 3
Sweden Sweden 324
Switzerland Switzerland 383
Syrian Arab Republic Syrian Arab Republic 31
Taiwan Taiwan 219
Tajikistan Tajikistan 32
Thailand Thailand 559
Turkey Turkey 127
Ukraine Ukraine 537
United Arab Emirates United Arab Emirates 69
United Kingdom United Kingdom 3740
United States United States 93832
United States United States 116056
Uruguay Uruguay 3
Uzbekistan Uzbekistan 97
Venezuela Venezuela 285
Vietnam Vietnam 97
Yemen Yemen 20
Zimbabwe Zimbabwe 13
ivory coast ivory coast 1

You are coming from :

^ Top ^